Des risques avec d’anciens virus congelés?

     


    La Russie met en garde contre les virus anciens encore congelés

  • La fonte potentielle du pergélisol pourrait non seulement entraîner la libération de gaz méthane et la dévastation potentielle des infrastructures arctiques, mais aussi le réveil d’anciens virus et bactéries, a averti la Russie. S’adressant à la chaîne de télévision Zvezda, le diplomate Nikolay Korchunov a révélé que la Russie a proposé un projet sur la biosécurité au Conseil de l’Arctique. Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet :

    Comme je l’ai dit, les virus ont toujours vécu avec nous et seront toujours là. »    – Maitreya Raël – 14 décembre 76aH*/ 2021


     

    L’avis d’un scientifique russe

    Selon RT.com, au début de l’année, le scientifique russe Sergei Davydov a par ailleurs prévenu que la fonte du pergélisol pourrait faire remonter à la surface des parties d’anciens écosystèmes, notamment des virus. M. Davydov a rappelé qu’une grande partie du territoire russe est constituée de pergélisol qui n’a pas fondu depuis très longtemps et que des virus anciens, dont certains pourraient être extrêmement dangereux, pourraient s’y trouver.

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      Allons-nous vivre avec ce virus pour toujours ?
      Des milliers de virus inconnus dans l’intestin
      Leçon d’humilité : l’homme vaincu par le Coronavirus

  • 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...