Débats sur le port obligatoire de la cravate

     


    Quand le port de la cravate enflamme des élus parlementaires français

    Juillet 76aH*/ 2022

  • Cravate obligatoire dans l’hémicycle parlementaire au nom du respect des principes républicains !

    La cravate donne lieu à des jouxtes entre parlementaires. Des députés choisissent de se vêtir autrement qu’en costume cravate… Ce qui donne lieu à des échanges comme le montre cet article
    Un député mentionne dans un courrier interne adressée à la présidente de l’assemblée nationale ce « sujet d’importance » (sic) ; il considère que « le port du costume et de la cravate pour les hommes au-delà de la marque de respect due aux institutions permet d’unifier visuellement la représentation nationale »… Aussi, demande t-il que le port de la cravate soit obligatoire. (Lire ICI)

    Cette stupide position reflète aussi un état d’esprit qui consiste à effacer les différences et imposer des normes conservatrices et ce, au-delà même de l’hémicycle.

    La liberté vestimentaire est en effet régulièrement remise en cause en France. L’impératif de normalisation et de « tenue correcte exigée » ou tenue décente vise le plus souvent les adolescentes (voir notamment cet article et la création en 2020 du hashtag #Lundi14septembre) et les femmes (lire cet article…)

    Pour les hommes, le costume-cravate est, quant à lui, associé à la panoplie représentant une forme de soi-disant respect de soi, des autres. Il est en réalité fait appel à des valeurs pour assoir un autoritarisme, faire perdurer des modes d’organisation de la société. Les costumes-cravates portés par les européens sont avant tout des symboles de productivité, dans une société conformiste qui vise l’uniformisation et la fabrique de personnes obéissant à des dogmes d’ordre social, culturel, économique.

     

    Casser des codes vestimentaires d’un autre temps…

    L’abandon choisi du costume-cravate n’est pas anodin : cela s’apparente à une révolution culturelle, balayant des siècles d’idéologies imposant des modèles que ce soit dans le milieu éducatif, professionnel, politique.
    Cela s’illustre de différentes manières, ici dans le monde politique.
    Maitreya Raël souligne régulièrement l’importance, pour les pays colonisés de « se débarrasser en vrac de tout ce qui vient des anciens colonisateurs : monnaie, langues, religions, mode etc… » (lire ICI)

    A quand des députés d’origine africaine venant siéger à l’Assemblée nationale ou dans d’autres hémicycles dans leurs tenues traditionnelles ?
    A quand des hommes venant en jupe à l’Assemblée nationale ? 

  •  
     

  • Lire aussi :

      Ces belles tenues traditionnelles africaines
      Le costume-cravate de leurs colonisateurs
      Un représentant à L’ONU arborant sa tenue traditionnelle
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...