Pouvoir autoritaire et mesures sanitaires Covid-19

     


    Le pouvoir autoritaire et incontrôlé dans la mise place des mesures sanitaires de la Covid-19

  • Un article traite du pouvoir autoritaire et incontrôlé des mesures qui sont prises par les gouvernements dans le cadre de la crise sanitaire du Coronavirus.
     
    Maitreya Raël a par ailleurs repris la conclusion de cette publication en commentaire :

    Plus nous permettons à un pouvoir autoritaire incontrôlé de nous bousculer sous l’apparence d’un encadrement pendant une crise de santé publique, plus il sera difficile de se libérer de ces chaînes une fois que tout sera terminé. Et nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes. »    – Damian Wilson, journaliste britannique – 29 mars 75aH*/ 2021

      Lire la source

     

    Renoncer à nos libertés parce que les mesures de confinement ont montré que l’autoritarisme pourrait endiguer les excès de la société?

    Selon RT.com, alors qu’un nouveau rapport montre que l’ivresse a chuté en Espagne, les gouvernements se rendent compte que les restrictions visant à « protéger la santé publique » peuvent résoudre d’autres problèmes. Le public doit se débarrasser de sa passivité pour éviter que cela ne se produise.

    À un moment donné dans le futur, lorsque nous regarderons en arrière les restrictions autoritaires sans précédent et apparemment interminables sous lesquelles beaucoup ont été forcés de vivre au cours de l’année dernière, et nous devrons nous demander : « À quoi avons-nous cru ? ».

    Alors que la marée de la pandémie de coronavirus commence à se retirer de manière inégale à travers le monde, les gouvernements qui ont instauré des règles strictes en matière de circulation et de libertés individuelles semblent traîner les pieds pour un retour à la vie telle qu’elle était au début de l’année 2020, et ce retard suscite une nette absence de protestation.

    Cette attitude fait en effet le jeu des gouvernements qui ont compris les gains importants qu’ils peuvent tirer de la maîtrise du public. L’évocation d’innombrables variants, de troisième vague et de poussées potentielles en automne ou en hiver sert de couverture aux responsables de la santé publique qui ont goûté à l’autoritarisme, et qui l’apprécient bien.

    (…) Plus nous permettons à un pouvoir autoritaire incontrôlé de nous bousculer sous l’apparence d’un encadrement pendant une crise de santé publique, plus il sera difficile de se libérer de ces chaînes une fois que tout sera terminé. Et nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes.

  •  

  • Lire aussi :

      Imposer le confinement, est-ce démocratique?
      La soumission à l’autorité met-elle en danger l’humanité?

  • 75aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2020, nous sommes en 75aH, 75 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...