Imposer le confinement, est-ce démocratique?

     


    Pourquoi les nations imposant des confinements Covid-19 sont-elles qualifiées de démocratiques, alors que celles qui laissent les citoyens libres sont cataloguées comme autoritaires ?

  • C’est un monde à l’envers où les pays qui mettent des millions de personnes en résidence surveillée sont classés parmi les pays les plus « libres » du monde – et pourtant, c’est exactement ce qu’affirme le dernier sondage publié par le magazine « The Economist ». Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet :

    Le confinement national français de la mi-mars à la mi-mai 2020, pendant lequel les gens étaient seulement autorisés à sortir pendant une heure par jour avec l’autorisation du gouvernement, a été brutalement autoritaire et a porté un coup terrible aux libertés civiles. »    – Maitreya Raël – 13 février 75aH*/ 2021


     

    Imposer le confinement était-ce vraiment une solution démocratique?

    D’après RT.com, on pourrait logiquement penser que plus de mesures de restriction sont introduites au nom de la « pandémie », plus le bilan des libertés civiles est faible. Mais « The Economist » précise d’emblée sa position en faveur du confinement : « Que le cours de la pandémie ait donné tort aux sceptiques vis-à-vis du confinement ne signifie pas qu’il aurait fallu les empêcher d’exprimer leurs opinions, même si certaines se sont avérées erronées« .

    « The Economist » dans l’article de référence part du principe que les pays n’ont pas vraiment eu le choix de confiner ou non les populations, alors qu’ils l’avaient absolument dans les faits.

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      Covid-19, un prétexte contre nos libertés ?
      Les français enfermés chez eux
      Un sommet d’attitude dictatoriale
      Liberté : vivre c’est prendre des risques
      Contrôle de police et port du masque ?

  • 75aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2020, nous sommes en 75aH, 75 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...