les commentaires sont désactivés pour cet article

l'incendie de Notre DamePartage d’un jour: NOTRE DAME DE PARIS…

 

Pourquoi l’incendie de Notre Dame de Paris suscite t’il autant d’émotions ?
Par Marc Girard, évêque raélien

  • Pourquoi l’incendie d’un simple bâtiment créé t’il autant d’émotions en France et à travers le monde?
    Pourquoi cette émotion collective démesurée presque hystérique, que l’on peut mesurer non seulement en regardant la tristesse des gens mais en constatant le niveau stupéfiant des promesses de dons qui sont faites en moins de 48H00 saisit t’elle tous les étages de la société? Une somme à la hauteur de l’imposture? De la trahison du message de Jésus?
     

    Qu’est-ce que représente cet incendie ?


    C’est vrai que d’imaginer que pendant des dizaines et des dizaines d’années qu’a duré la construction, des centaines d’artisans, ouvriers, compagnons du devoir avec autour toute l’intendance, les cuisiniers, les lavandières et toute la vie qui s’organisait autour de cette construction, tous ces gens qui à leur époque ont mis tout leur coeur, leur sueur et leur savoir faire pour construire ce rêve … C’est beau.

    Après tout, n’avons nous pas, chacun d’entre nous une cathédrale dans notre coeur? Croyants ou athées, pratiquants ou non, n’avons nous pas l’envie de construire quelque chose de grand, de magnifique et qui dépasse la condition humaine? Cela touche au lien avec les croyances de chacun, au (aux) créateur(s) au divin ou au rêve.

    C’est un bâtiment qui a traversé les siècles et accompagné les générations, qui n’a pas été épargné comme peut ne pas être épargnée la vie d’une personne, avec ses hauts et ses bas, ses qualités et ses défauts, ses cicatrices, ses pleurs et ses grands bonheurs. C’est sans doute pour cela et pour beaucoup d’autres raisons que depuis deux jours les infos tournent en boucle autour de Notre Dame de Paris.

    Pour certains cela touche au sacré, pour d’autres c’est un patrimoine, pour d’autres encore c’est un tas de caillou. L’important n’est pas ce que c’est mais ce que ça représente. Cet accident est peut-être un miroir grossissant des ombres de notre civilisation? Ce que l’on croyait immortel, éternel, indestructible est détruit par le feu (belle symbolique du feu purificateur) et le fait de voir “son” univers de croyance bruler tout en étant impuissant à pouvoir empêcher ça… Cela ne renvoie t’il pas au grand mystère et à la peur de la mort?
     

    Le vieux monde a brulé

    Pourquoi tant de hâte et cette débauche d’argent pour vouloir le reconstruire à l’identique? Pourquoi ne pas en profiter pour faire un stop, tout remettre à plat et poser les bonnes questions?

    – Voulons-nous continuer à développer ce monde consumériste qui accorde plus d’importance au matériel qu’au spirituel, aux murs qu’aux êtres humains?

    – En oubliant de donner un sens à nos vies pour ne rechercher que le confort matériel avec pour seul credo « que le meilleur gagne » ne nous sommes-nous pas perdu?

    – N’avons-nous pas coupé tous les liens avec nos frères, nos soeurs et avec toute la vie sur la planète?
     

    Ce travail de changement doit se faire avec des nouvelles valeurs


    Et cela commence à l’intérieur de chacun d’entre nous.

    1. D’abord en arrêtant de REAGIR avec nos émotions de primitifs, arrêter de se mettre en colère pour un oui ou pour un non, arrêter de juger, de haïr, de détruire pour apprendre à comprendre, aimer et aider.

    2. Ensuite essayer doucement de faire revenir le calme en nous, s’isoler pour faire un vrai silence intérieur, méditer pour la paix autant que possible et s’obliger à poser un regard d’amour et de compassion sur cette humanité malade en se sentant UN avec elle.

    3. Enfin se nourrir sainement en choisissant des enseignements – apaisants, élevants, inspirants – des prophètes, des grands sages, des penseurs et des philosophes, exemples qui vont nous purifier pour enfin devenir nous même.

    Chacun a la responsabilité de grandir, de s’élever, de s’épanouir comme une fleur pour devenir juste beau/belle et sentir bon … Et il faut le faire chacun d’entre nous, pour que toute l’humanité s’élève à son tour et chemine vers plus de douceur, de raffinement, de féminité et d’amour.

    J’aime à poser un regard doux sur notre humanité en me disant qu’un jour peut-être j’en serai le gardien? Comme les ELOHIM “éternels” veillent eux sur leur propre humanité?
     

    Pour terminer ce « partage d’un jour » :

    Je voudrais rendre hommage à celui qui m’inspire quotidiennement et avec qui, à force d’efforts sans cesse renouvelé, en m’abandonnant totalement à son enseignement, j’ai enfin découvert la paix intérieure. En m’apprenant à ne pas lutter contre mes zones d’ombres, en m’apprenant à les accepter et à y poser délicatement des baisers de lumière, cet homme m’a apprit à aimer, il a fait grandir en moi tellement d’amour que je ne ressens presque plus de haine ni pour moi ni pour personne.

    Cet homme extraordinaire c’est le MAITREYA RAËL, il est le dernier des prophètes, c’est le messager des ELOHIM et vous trouverez ses enseignements sur ce lien

  •  

  • Lire aussi :

      Aides pour reconstruire Notre Dame de Paris ?

     
     

  • Lire la source >
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    Notre Dame de Paris en flammes
    Aides pour reconstruire Notre Dame ?

    Notre Dame de Paris en flammes : des millions sont donnés pour la reconstruction d'un édifice en pierres mais rien...

    Fermer