Le désir de liberté en Chine

     


    Chine : le désir de liberté sera toujours plus fort que les gouvernants liberticides

    Mai 76aH*/ 2022

  • Maitreya Raël a partagé un article où l’on apprend qu’à Pekin, des bambins pataugent dans un canal, des joueurs de mahjong se moquent des mesures de distanciation et des jeunes se retrouvent en cachette pour boire une bière : face à l’étau du « zéro Covid », des pékinois trouvent le moyen de « décompresser »… Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet :

    Le désir de liberté sera toujours plus fort que les gouvernants liberticides »
        – Maitreya Raël – 26 mai 76aH*/ 2022


     

    Les gens en ont marre, ils on a besoin de se retrouver pour se défouler…

    Selon Francesoir.fr, la capitale chinoise est « sur les dents » depuis début mai face à une flambée épidémique qui dépasse 1.600 cas de contamination — un chiffre considéré comme élevé pour la Chine qui applique une stricte politique du zéro Covid. (…)

    Mais les instructions n’empêchent pas des dizaines de Pékinois de se presser sur le quai [du fleuve] et même, pour certains, de piquer une tête par une chaude après-midi de printemps. (…)

    « Des fois, des gardiens viennent pour nous faire partir », raconte Reiner Zhang, une styliste qui a étalé sa nappe de pique-nique à un coin de rue tout près du canal de Liangmahe, dans un quartier feuillu d’ambassades.

    « Mais on s’en fiche. Les gens en ont marre des licenciements et des baisses de salaires et on a besoin de se retrouver pour se défouler », explique-t-elle.

  •  

  • Lire aussi :

      Conséquences du contexte liberticide en France
      Deux citations du Grand Jury du Comité Corona
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...