Conséquences du contexte liberticide en France

     


    État d’urgence sanitaire : les conséquences d’initiatives liberticides sur le pays et aussi sur la jeunesse

  • Marcel Terrusse, guide évêque raélien a partagé deux articles ayant trait à l’état d’urgence sanitaire qui sert de prétexte pour aller toujours plus loin dans la mise en place de mesures liberticides. Ces décisions ont des répercussions sur la liberté de parole avec un projet de traçabilité systématique des communications numériques passées par l’ensemble de la population française. Le deuxième article revient quant à lui sur ce que c’est que d’avoir 20 ans dans une telle société aux libertés restreintes…
     
     

    Toujours plus loin dans la surveillance, la collecte liberticide de données !

    Voici l’introduction du texte de contrepoints.org ainsi partagée :

      « Sous couvert de l’état d’urgence sanitaire, la France multiplie des initiatives plus liberticides les unes que les autres, en tentant d’aller au-delà de la réglementation européenne ».

     

    L’article poursuit en signalant que le Conseil d’État doit en effet se prononcer au cours du mois d’avril avril sur une proposition de conservation généralisée des communications numériques sous forme de traces laissées par les appels. Et c’est l’ensemble de la population française qui est concernée !
     
     

    La jeunesse privée de libertés…

    Voici l’introduction du deuxième article de contrepoints.org ainsi partagée :

      « Il faut restaurer le plus vite possible les libertés fondamentales en abandonnant toute idée de retour en arrière. En cas de nouvelle dégradation, la liberté de la jeunesse doit donc être sanctuarisée, il ne faut plus rien décider qui puisse la pénaliser ».

     

    L’article détaille ensuite sur les stages en entreprises qui ont été annulés ou interrompus, l’obligation d’assister à des cours à distance enfermé pendant des heures dans un espace réduit, et une autre conséquence sur la dépendance envers les parents accrue par les mesures mises en place avec pour conséquences d’abandonner parfois les études universitaires…

      Lire la source 1   Lire la source 2
  •  

  • Lire aussi :

      Une époque liberticide et pleine de ratés
      Tous solidaire pour la liberté

  • 75aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2020, nous sommes en 75aH, 75 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...