La paix dans le pardon et le bonheur d’être en vie

     


    Mohamedou Ould Slahi, incarcéré de 2002 à 2016 à Guantanamo, un modèle de paix dans le pardon et du bonheur d’être en vie

    Juillet 76aH*/ 2022

  • Mohamedou Ould Slahi a été arrêté en Mauritanie après les attentats du 11 septembre 2001, puis incarcéré entre 2002 et 2016 dans la prison américaine de Guantanamo, située sur l’île de Cuba. Le 19h30 de la RTS a le 14 juin 2022 recueilli son témoignage à Genève. Avec un grand sourire, il évoque la paix trouvée dans le pardon et le bonheur d’être en vie.
    Voici le commentaire d’Antoine Berner à ce sujet :

      Un homme heureux, plein d’amour. Un modèle et un espoir »
         – Antoine Berner, guide Raélien – 16 juin 2022  / 76aH*

    Dans l’interview de Rts.ch, Mohamedou Ould Slahi déclare : « Je suis heureux d’être vivant ». Le Mauritanien de 51 ans a décidé de pardonner à ‘tout le monde’, même aux Américains, à l’égard de qui il ne garde aucune rancune. « Les Américains sont les gens les plus gentils que j’aie jamais rencontrés. Ils sont généreux. Ils veulent toujours aider. Ils veulent être aimés », souligne-t-il.
    Au final, il explique que nous sommes tous sur la même planète, issu de la même race humaine et qu’il ne voit pas les gens comme les « détenteurs d’un passeport ».
     
     

    L’enseignement du pardon de Maitreya Raël…

  • Dans Entraînez-vous au pardon (vidéo), Maitreya Raël nous enseigne que pardonner n’est pas seulement pour le bien-être de l’autre personne mais aussi pour s’assurer que le poison de cette mauvaise situation ne reste pas à l’intérieur de nous.
     
    Il explique ensuite comment nous pouvons éliminer toute négativité et nous déclare : entrainez-vous à pardonner et aussi à oublier.
  •  
     

  • Dans Maitreya Raël : Pardonner (vidéo), Maitreya Raël nous rappelle que l’Amour est la chose la plus importante et que les Messages des Elohim sont fondés sur l’Amour…
     
    L’Amour pour soi-même et pour les autres et le fait de pardonner. Il n’y a pas d’amour sans le vrai pardon qui passe par l’oubli. En fait, si on oublie, il n’y a même plus besoin de pardonner. 
  •  
     

  • Le vrai pouvoir, celui de l’amour par Marc Girard, guide Raélien (2019)

    Dans Le temps, allié de l’amour et de la paix, Marc Girard nous décrit l’amour, le pardon, le don de soi :
    La haine, la colère, la rancœur et la méchanceté sont comme une pierre que l’on jette en l’air, forte et rapide au début, à mesure que le temps passe la vitesse de sa course diminue et finit par s’arrêter… Et très vite elle retourne d’où elle arrive et nous retombe sur la tête.
     
    Au contraire l’amour, le pardon et le don de soi sont comme une fleur que l’on offre au gré du vent en haut d’une falaise, sa danse commence doucement et à mesure qu’elle descend sa vitesse s’accélère, et si elle tombe sur quelqu’un elle ne lui fera jamais mal. Le vrai pouvoir est celui de l’amour

  •  
     

  • Lire aussi sur Guantanamo :

      Obama : le bilan d’un règne violent et décevant? (2017)
      Saifullah Paracha, 16 ans de détention à Guantanamo sans inculpation (2021)
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...