16 ans de détention à Guantanamo sans inculpation

     


    La libération du plus ancien détenu de Guantanamo est approuvée après 16 ans de détention sans inculpation.
    Les États-Unis sont des criminels.

  • Un homme âgé du Pakistan qui a passé presque vingt ans dans le centre de détention américain controversé de Guantanamo, à Cuba, a été autorisé à être libéré, a déclaré son avocat. Saifullah Paracha a été emprisonné pendant plus de 16 ans car il était soupçonné d’avoir des liens avec Al-Qaeda. Toutefois, ses geôliers ne l’ont jamais accusé d’aucun crime. Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet :

    Les États-Unis sont des criminels. Cet homme mérite des millions de dollars de dommages et intérêts. »
        – Maitreya Raël – 19 mai 75aH*/ 2021


     

    Une libération approuvée mais pas encore effective

    Selon RT.com, Saifullah Paracha était un riche homme d’affaires pakistanais qui possédait des biens immobiliers à New York. Mais sa vie a été bouleversée après que les autorités américaines l’ont accusé d’être un « facilitateur » d’Al-Qaida ayant aidé deux conspirateurs des attentats terroristes du 11 septembre à effectuer une transaction financière. Saifullah Paracha a maintenu qu’il ne connaissait pas d’affiliation au groupe terroriste. Les États-Unis l’ont capturé en Thaïlande en 2003 et il a été transféré à Guantanamo un an plus tard.

    En novembre 2020, son cas a été porté devant une commission d’examen des prisonniers, sa huitième comparution devant cet organe militaire. Selon son avocat, Shelby Sullivan-Bennis, l’armée américaine a finalement accepté de le libérer, mais elle n’a pas donné de raison précise pour cette décision, se contentant de déclarer que Paracha n’était « pas une menace permanente » pour les États-Unis. La libération de deux autres hommes a également été approuvée.

    Toutefois, cette décision ne signifie pas que Saifullah Paracha sera libéré immédiatement. Il reste un certain nombre d’obstacles à franchir, notamment la question de savoir où il sera rapatrié. M. Sullivan-Bennis a déclaré que le Pakistan était prêt à l’accueillir et qu’aucun obstacle ne s’opposait à son retour.

    En plus d’être le plus ancien détenu, il est également l’un des derniers prisonniers de Guantanamo. Actuellement, l’établissement compte 40 prisonniers, alors qu’il en comptait près de 700 en 2003. En 2007/2008, Barack Obama avait fait la promesse de fermer le centre de détention sans que cela ne soit suivi d’effets.

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      Obama : le bilan d’un règne violent et décevant?
      Etat de guerre permanente aux Etats-Unis

  • 75aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2020, nous sommes en 75aH, 75 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...