Journée de Réhabilitation du Swastika 2022

     


    Journée de Réhabilitation du Swastika 2022 : retour sur la journée du 25 juin et témoignages

    Juin 76aH*/ 2022

  • Chaque année, une journée internationale de réhabilitation du Swastika est organisée par le mouvement raélien. La signification de ce symbole ancien reste encore aujourd’hui ignorée, ou occultée tout particulièrement dans les pays européens comme la France. Or il s’agit d’un très ancien symbole de paix dont la signification a été dévoyée au XXe siècle (lire cet article).

    En effet, le Swastika est présent en de nombreux endroits : par exemple sur les grilles de palais de justice à Paris, mais aussi à Bordeaux, Lyon, Metz, Nîmes… ainsi qu’ailleurs en France, en Europe, sur tous les continents et aussi comme ornements sur des objets usuels. Et ce depuis l’Antiquité jusqu’au années 1920 en tant que symbole de paix et de bien-être.

    Et comme le rappelait encore récemment le mouvement raélien du Canada ce n’est pas un symbole de haine. Lire cet article à ce sujet.

    Fort de ce constat, pourquoi d’autres symboles renvoyant à des périodes d’histoire où ont été perpétrées des crimes (comme l’Inquisition) continuent-ils alors d’être glorifiées alors que le Swastika est lui banni de l’espace public ?
     

    Un deux poids deux mesures…

    Pour preuve que l’action de réhabilitation du swastika est nécessaire, voici l’accueil réservé aux raéliens qui se sont retrouvés à Avignon ce 25 juin : la délégation raélienne présente n’a pas eu la chance de pouvoir donner la moindre explication sur la véritable signification de ce symbole.

    En effet, immédiatement après avoir installé des panneaux, ils ont reçu l’injonction de deux policiers et d’une policière de mettre le panneau face à terre afin de cacher immédiatement les « vilains » symboles, sous la menace d’être menottés. Malgré de multiples tentative, aucun dialogue n’a été possible ce jour-là.

    Et pourtant « nous sommes les véritables gardiens de la paix en oeuvrant véritablement pour le bien être de l’humanité » ont exprimé les raéliens présents.

  •  
     

  • Lire aussi :

      Proswastika.org
      Le Swastika n’est pas un symbole de haine
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...