Une communication entre l’intestin et le cerveau?

     

    text
    Une voie de communication directe entre l’intestin et le cerveau existe

    Avril 76aH*/ 2022

  • De nouvelles recherches ont permis de découvrir une voie unique par laquelle les bactéries de l’intestin peuvent communiquer directement avec les neurones du cerveau qui sont responsables de la régulation de l’appétit et de la température corporelle. 

    D’après Technologiemedia.net, les chercheurs ont commencé par étudier un type de récepteur appelé NOD2 (domaine d’oligomérisation des nucléotides). Ces récepteurs se trouvent généralement sur certaines cellules immunitaires et ils réagissent à la présence de molécules bactériennes appelées muropeptides.

    Lorsque la bactérie se développe, se réplique ou meurt, elle libère ces muropeptides de sa paroi cellulaire. Les cellules immunitaires comptent sur les récepteurs NOD2 pour détecter ces muropeptides et maintenir les populations bactériennes sous contrôle. Les anomalies de NOD2 ont été associées à des troubles intestinaux inflammatoires tels que la maladie de Crohn. (…)

    Cette nouvelle étude a non seulement permis de découvrir que des récepteurs NOD2 sont exprimés par des neurones dans de nombreuses régions du cerveau, mais qu’une forte densité d’activité NOD2 a été détectée en particulier dans l’hypothalamus, une zone du cerveau responsable des fonctions métaboliques telles que l’appétit et le contrôle de la température corporelle. Lire la suite

     

      Source  S’abonner à raël-science Page Facebook
  •  

  • Lire aussi :

      Guérir des maladies mentales par l’intestin ?
      L’intéroception : un sens « caché » qui détermine le bien-être…
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...