les commentaires sont désactivés pour cet article

nucléaire - traité pour interdire les armes nucléaires - Abolition des armes nucléairesAbolition des armes nucléaires : pourquoi ?

 

Abolition des armes nucléaires : conseil de défense en France, pour quoi faire ?

  • La France doit signer le Traité pour l’abolition des armes nucléaires.
    Le 24 juillet le Président E Macron a réuni un « conseil de défense » en vue de prendre des décisions en lien avec la « crise sanitaire » : comme si c’était une évidence que des questions de santé publique et d’éducation soient du domaine de la défense !

    Tout cela permet de continuer de communiquer dans le champ sémantique de la « guerre » utilisé depuis plusieurs mois par les dirigeants, de (tenter) de prôner la sacro-sainte union nationale (autour de travail – famille – patrie) d’alimenter des peurs relayées par les médias et d’envisager encore des restrictions de liberté.

    L’annonce de la fin de l’état d’urgence (le 10 juillet) est une mascarade car les dirigeants se sont dotés de pouvoirs tels que la France n’est plus un état de droit mais un état qui va d’exception en exception et ce, depuis des années (lire notamment cet article ). Nous aurons l’occasion, dans d’autres articles, de nous questionner et de revenir sur les aspects de contrôle individuel, social, d’atteintes aux libertés et de soumission à l’autorité.
     

     

    A l’approche du 75e anniversaire du bombardement de Hiroshima (et de Nagasaki)…

    Posons nous avant tout cette question : le Président de la République et ce même conseil de défense n’auraient-ils pas mieux à faire et plus urgent en s’intéressant (enfin) au Traité pour l’abolition des armes nucléaires adopté le 7 juillet 2017. Traité que la France continue d’ignorer.
    Ainsi cette communication de « crise sanitaire » occulte un danger réel venant des puissances nucléaires dont la France : la course aux armements et le boycott du Traité.
    E. Macron a-t-il lu la lettre qui lui était adressée en février dernier par une survivante d’Hiroshima (lire cet article )?
     

     

    Faire confiance aux experts en virologie ou aux politiques ?

    En avril dernier, Melove Nathalie Salois a publié ce post toujours d’actualité au moment où les gouvernements ne proposent pas d’autres issues que de restreindre les libertés, d’imposer le port du masque à tous et envisage même le reconfinement ! :
    “Mon opinion personnelle en tant que Docteur en immunologie et virologie : au lieu d’écouter des politiciens dont l’intérêt n’est QUE financier, il me semble plus logique d’écouter des experts dans le domaine.
    Protéger les personnes à risque C’EST CRUCIAL, mais permettre à ceux qui peuvent renforcer leur système immunitaire de le faire l’est tout aussi pour combattre un virus !
    Ce qui est également important c’est d’avoir les infrastructures et les moyens de soigner les gens qui tomberont malades.
    Si l’argent que l’on met à tuer du monde (budget militaire) était mis pour le bien-être de tous les hommes et des femmes de cette planète, il n’y aurait pas de pénurie de masques, de blouses, de respirateurs artificiels, et autres dans aucun pays du monde…
    Il y aurait des lits pour accueillir tous les patients, il y aurait les moyens de les soigner convenablement et les recherches iraient extrêmement plus vite pour trouver comment sauver encore plus de vies plutôt qu’apprendre à les tuer avec des armes.
    J’espère que nos politiciens vont écouter les experts et j’espère qu’un changement de gouvernement mondial va bientôt arriver pour permettre de mettre l’humain au centre des intérêts politiques plutôt que l’argent et le capitalisme.”

    Consulter cet article (en anglais)
     

     

    La paix, pas à pas

    En conclusion, honte à la France puissance militaire, donneuse de leçons sur les droits humains et qui nie une opportunité unique d’aller vers la paix mondiale.

    Il n’en reste pas moins qu’en date du 15 juillet 2020 (74 après Hiroshima selon le calendrier raélien) 40 pays ont maintenant ratifié le Traité adoptée suite à la campagne d’ICAN. Le nombre s’accroit, et ce, malgré la période de confinement qui a ralenti les processus ( 35 en février Lire aussi cet article ). Il en faut 50 pour valider son entrée en vigueur qui rendra les armes nucléaires “déclarées illégales vis-à-vis de la loi internationale.

    Continuons à méditer pour la paix, à influencer par ce simple acte, en construisant la paix en soi, chacun-e prend sa part de responsabilité.
    Partout de nombreuses actions sont organisées de nouveau dans la rue, de très nombreuses personnes viennent de joindre à ces méditations.
    Récemment des méditations mondiales organisées sur internet en mai et en juillet ont rassemblé des méditants de toute cultures, de tout continent ( Lire cet article )

    Nous vous invitons à suivre notre actualité et prendre connaissance de nos rendez-vous sur ce site, via le calendrier et vous pouvez aussi nous contacter pour plus d’informations – via la page contact –

  •  

  • Lire aussi :

      La Liberté en France (novembre 2016)
      Etat d’urgence dans une Franceendormie (août 2016)
      40 pays ont ratifie le Traité sur les armes nucléaires

  • 74aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2019, nous sommes en 74aH, 74 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

  • Les commentaires sont fermés.

    Read previous post:
    boycott
    Boycott du masque obligatoire

    Raël a partagé plusieurs articles au sujet du boycott du port du masque comme moyen de lutte face au Coronavirus.

    Close