L’ordre naturel triomphe toujours