Les fourmis la trigonométrie et le darwinisme

     


    Les fourmis pratiquent la trigonométrie et c’est un problème pour le darwinisme

  • Les stratégies de migration et de navigation utilisées par la plupart des animaux sont bien plus sophistiquées qu’on ne le pensait au départ lorsque les scientifiques ont commencé à les étudier. Plus les scientifiques en apprennent sur elles, plus elles apparaissent complexes chez de nombreux animaux, s’apparentant à des calculs trigonométriques complexes selon des extraits issus du livre sur les Algorithmes Animaux de ERIC CASSELL, un expert en systèmes de navigation. Comment dès lors allier les calculs trigonométriques de trajectoire animales et le « processus darwinien » de mutation génétique et de sélection naturelle de ces mêmes êtres vivants ?
     

    Allier calculs complexes et mutations génétiques chez la fourmi ?

    Selon Evolutionnews.org, la conception globale des systèmes de navigation des avions nécessite des milliers d’heures de travail de conception et de développement par les ingénieurs. L’objectif est de créer un système qui fournit des informations de navigation optimales aux pilotes. Les fonctions comprennent les différents capteurs qui fournissent ces informations, chacun d’entre eux étant lui-même extrêmement complexe.

    Toutes les méthodes de navigation nécessitent une combinaison intégrée et cohérente d’éléments physiques, d’algorithmes programmés et d’autres informations connexes. Et il en va de même pour ce qui est de la complexité du déplacement de tous les animaux migrateurs ainsi que chez la fourmi du désert.

    Comment alors concevoir qu’un calcul mathématique trigonométrique puisse être programmé dans le cerveau d’une fourmi par un « processus post-darwinien » de mutation génétique et de sélection naturelle ?

      Lire la source   S’abonner à raël-science
  •  

  • Lire aussi :

      Le Genome de la pieuvre remet en cause le Darwinisme.
      Nouveaux microbes et post-darwinisme – D. Raoult
      Des scientifiques prouvent que l’évolution est un mythe !

  • 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...