Rick Santorum : les États-Unis nés de rien ?

     


    Rick Santorum soutient que les États-Unis d’Amérique sont nés de rien et rejette ainsi la culture amérindienne

  • Un « génocide blanchi » : Rick Santorum, collaborateur de CNN et ancien sénateur américain est critiqué outre atlantique pour avoir déclaré que les États-Unis sont nés de rien et pour avoir rejeté la culture amérindienne. Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet :

    Une reconnaissance de facto qu’avant la colonisation il n’y avait pas de culture américaine… Et qu’effectivement, les premiers colons n’étaient ‘rien’… »    – Maitreya Raël – 27 avril 75aH*/ 2021


     

    Les États-Unis nés de rien selon Rick Santorum?

    Selon RT.com, une vidéo récente du discours prononcé par M. Santorum lors d’une conférence sur la Foi et la Liberté est devenue virale quelques jours plus tard, les critiques se focalisant sur une partie spécifique du discours de l’ancien sénateur que voici :

      « Nous avons donné naissance à une nation à partir de rien. Je veux dire, il n’y avait rien ici », a déclaré M. Santorum. « Je veux dire, oui, nous avions des Amérindiens, mais franchement, il n’y a pas beaucoup de culture amérindienne dans la culture américaine. »

     

    Selon le point de vue de Santorum sur l’histoire américaine, les colons européens, pour la plupart, sont partis d’une « terrain vierge » lorsqu’ils sont arrivés aux États-Unis et ont « créé un pays fondé sur les principes judéo-chrétiens ».

    « C’est sur cela que sont basés nos documents fondateurs. C’est dans notre ADN », a-t-il déclaré.

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      La beauté des peuples autochtones d’Amérique du Nord !
      Génocide des hommes qui vivaient en Amérique du Nord
      Découvrir un territoire que l’on ne connaît pas ?
      Génocides perpétrés par une minorité blanche

  • 75aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2020, nous sommes en 75aH, 75 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...