les commentaires sont désactivés pour cet article

dette américaineQuitter la spirale infernale de la dette américaine ?

 

Créancier(s) et volume de la dette américaine. Comment en sortir ?

  • Selon un article récent paru sur un média russe, la dette paralysante de l’Amérique est arrivée à un point tel que chaque homme, chaque femme et aussi chaque enfant vivant sur le sol américain doit 220 000 $ (soit 197 028 € au cours d’Avril 2019) à “l’Oncle Sam”.

    Maitreya Raël revient sur cette déclaration et corrige le réel créancier tout en précisant ce qu’il faut faire pour sortir de cette spirale descendante :

    À ‘Oncle Sam’ ? non …. mais aux banques Rotschild oui… Ce qu’il faudrait, c’est un gouvernement courageux qui annule toutes ces dettes et se réapproprie la banque centrale par une nationalisation sans qu’aucune indemnité ne soit versée aux banques et même en appliquant des sanctions financières aux banquiers qui ont consenti le prêt.
          – Maitreya Raël – Avril 73aH*/ 2019


     

    Le Trésor américain a emprunté à une vitesse fulgurante depuis les années 80

    D’après RT.com, au cours des 40 dernières années, le Trésor américain a emprunté à une vitesse fulgurante, la dette publique passant de moins de 5 000 milliards de dollars sous la présidence de Ronald Reagan à 29 000 milliards de dollars lorsque George W. Bush devint président.

    Ce chiffre avait presque doublé avant la dernière crise financière, atteignant 54 000 milliards de dollars. Depuis lors, la dette souveraine de la plus grande économie du monde a encore augmenté de 18 000 milliards de dollars pour atteindre maintenant 72 000 milliard de dollars, selon les chiffres compilés par la Réserve Fédérale.

  •  

  • Lire aussi :

      La clef de la réussite économique : l’indépendance monétaire
      Le pouvoir du peuple qui se lève face aux géants de la finance et de l’industrie.

     
     

  • (73aH*) : Le 6 août est la date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima. Cette date marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est par ailleurs le début du calendrier raélien. Ainsi, depuis le 6 août 2018, nous sommes en 73aH, 73 après Hiroshima. Consultez les raéliens pour plus de détails à ce sujet.
     

     

  • Lire la source >
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    désarmement nucléaire unilatéral inconcevable pour la Corée du Nord
    Un inconcevable désarmement nucléaire unilatéral

    Un désarmement nucléaire unilatéral inconcevable pour la Corée du Nord, le seul moyen d'éviter le sort tragique qui fût réservé...

    Fermer