L’Afrique s’en sort bien mieux avec la COVID

     


    Selon l’OMS, l’Afrique s’en sort beaucoup mieux avec la COVID que l’Europe ou les États-Unis. Quelles en seraient les raisons ?

    Juillet 76aH*/ 2022

  • En se basant sur les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Afrique s’en sort beaucoup mieux avec la COVID que l’Europe ou les États-Unis. Les responsables de la santé publique en Occident répètent qu’être plus avancé sur le plan médical permet de mieux lutter contre les pandémies. Alors comment est-il possible que des pays comme le Niger soient largement épargnés par la COVID par rapport aux pays d’Amérique et d’Europe ? Dans un premier temps, si une bonne hygiène est importante pour arrêter la propagation des maladies infectieuses, un excès d’hygiène peut rendre les gens plus sensibles à certaines maladies.

    Voici une déclaration partagée par Maitreya Raël de Illiasou Ibrahim qui travaille avec des groupes internationaux à but non lucratif à Niamey, la capitale du Niger. Il s’exprime au sujet de la Covid :

      Nous la considérons comme un simple rhume »
         – Illiasou Ibrahim, Niger – Juillet 2022  / 76aH*


     

    Selon TheEpochTimes.com (traduit automatiquement ICI), d’autres raisons rentrent en ligne de compte comme l’utilisation généralisée de l’ivermectine, efficace pour la prévention et le traitement de l’infection par la COVID-19. Des chercheurs ont constaté que l’utilisation de l’ivermectine au début de l’évolution clinique peut réduire le nombre de personnes qui débouche vers une forme grave de la maladie.

    L’article cite aussi le fait que peu de gens ont porté des masques faciaux au Niger et que les mesures de distanciation sociale n’ont pas été appliquées en même temps qu’un taux de vaccination peu élevé de la population qui il est vrai est bien plus jeune en moyenne que dans les pays occidentaux.

  •  
     

  • Lire aussi :

      La nouvelle souche Omicron, des cas plutôt légers
      Afrique : une épidémie de cas sans symptômes?
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité fdans
      une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...