Un gène humain inséré dans des singes

     


    Des scientifiques ont inséré un gène issu du cerveau humain dans des singes lors d’une étude de laboratoire

    Juillet 76aH*/ 2022

  • Une équipe de scientifiques en Chine a inséré un gène impliqué dans le développement du cerveau humain dans le génome de singes. Ils ont pu ensuite vérifier que les singes modifiés obtenaient de meilleurs résultats que leurs congénères témoins dans des tâches cognitives. L’étude est publiée dans la revue National Science Review.
    Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet (Origine) :

      Merveilleux ! »   – Maitreya Raël – 25 juillet 2022  / 76aH*


     

    Des recherches sur ce qui rend les humains si uniques

    Selon Iflscience.com (traduit automatiquement ICI), les scientifiques ont inséré le gène humain MCPH1 dans 11 singes rhésus, dont cinq ont survécu suffisamment longtemps pour que leurs capacités mentales soient testées. Selon les conclusions de l’équipe, les singes transgéniques ont mieux réussi les tests de mémoire et les essais de temps de réaction que le groupe non modifié par le gène. Le cerveau des singes transgéniques ne différait pas en taille par rapport à celui du groupe témoin, mais il a mis plus de temps à se développer selon un retard similaire au retard de développement connu chez l’homme.

    L’équipe de chercheurs a conclu : « Les primates non humains transgéniques ont le potentiel de fournir des informations importantes – et potentiellement uniques – sur les questions fondamentales de ce qui rend réellement les humains uniques ainsi que sur les troubles et les phénotypes cliniquement pertinents, tels que les troubles neurodégénératifs et ceux du comportement social qui sont difficiles à étudier par d’autres moyens. Mais de tels gains doivent bien entendu être mis en balance avec les préoccupations éthiques potentielles. »

  •  
     

  • Lire aussi :

      Modifier les gènes pour modifier le comportement social
      Les premiers bébés génétiquement modifiés en Chine
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...