Soumission d’esclave aux maîtres

     


    Le « je n’ai rien à cacher » aux réseaux sociaux est une soumission d’esclave aux maîtres

  • Au mois d’octobre 2013, Edward Snowden s’en est pris à Dropbox (outil de partage de fichiers) et à d’autres services présents sur internet qu’il juge « hostiles à la vie privée », exhortant les internautes à abandonner les communications non cryptées et à ajuster les paramètres de confidentialité pour empêcher les gouvernements de les espionner de manière de plus en plus intrusive. Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet :

    Il (E. Snowden) a tout à fait raison. Le ‘je n’ai rien à cacher’ est une soumission d’esclave aux maîtres. le droit à la vie privée est précisément le droit de cacher ce que vous voulez ! Cela s’appelle la vie privée. Privée signifie que personne n’a le droit de la connaître. »
        – Maitreya Raël – 13 octobre 69aH*/ 2014


     

    Le droit à la vie privée a cessé d’être un droit…

    D’après RT.com, M. Snowden a déclaré au magazine The New Yorker que « Nous ne sommes plus des citoyens, nous n’avons plus de dirigeants. Nous sommes des sujets, et nous avons des maîtres ».

    Il n’y a pas assez d’investissements dans la recherche sur la sécurité, pour comprendre comment mieux protéger les métadonnées et pourquoi cela est plus nécessaire aujourd’hui qu’hier, a-t-il déclaré.

    Le lanceur d’alerte estime que l’une des erreurs dans la façon dont les autorités considèrent les droits individuels est de faire en sorte que l’individu renonce à ces droits par défaut. Selon Snowden, le droit à la vie privée cesse d’être un droit au moment où vous êtes contraint de révéler que vous n’avez rien à cacher, car vous renoncez effectivement à ce droit.

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      Edward Snowden est Guide Honoraire Raélien

  • 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...