Raël: « Supprimons le mot guerre de notre vocabulaire ! »