« Faut-il encore l’appeler Sars-CoV-2 ? »

     


    Coronavirus : « faut-il encore l’appeler Sars-CoV-2 ? »

    Pr Bruno Mégarbane, France Soir, publié en Juin 76aH*/ 2022

  • Raël a repris une phrase issue d’un article (Origine) qui traite des nouveaux cas de Coronavirus dont les conséquences sont bénignes pour la plupart des patients atteints et met la vaccination en parallèle de ce constat.

    Pas besoin d’être vacciné contre un rhume. »
       – Pr Bruno Mégarbane pour France Soir – publié le 22 juin 2022  / 76aH*


     

    D’après Francesoir.fr, le Pr Bruno Mégarbane explique que le variant actuellement répandu et nommé « BA.2 est un sous-variant d’Omicron, comme d’ailleurs, il y en a beaucoup d’autres : BA.1, BA.2, BA.3, BA.4, BA.5 etc… (…) De fait, effectivement, les réinfections deviennent de plus en plus nombreuses, sans pour autant qu’il y ait, de tableaux cliniques plus graves. Nous sommes effectivement dans une phase où les variants qui circulent actuellement sont essentiellement responsables chez les personnes, bien sûr, immunocompétentes et vaccinées [1], euh, de formes, d’infection des voies aériennes supérieures, une sorte de rhume sans conséquences graves. »

         [1] Pas besoin d’être vacciné contre un rhume.

  •  
     

  • Lire aussi :

      Covid-19 la sidération et le mensonge ! (2022)
      La nouvelle souche Omicron, des cas plutôt légers (2021)
    1.  


    2. 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans une période charnière. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima.   (Lire plus à ce sujet)

Vous aimerez aussi...