les commentaires sont désactivés pour cet article

conformisme socialUne expérience à propos du conformisme social

 

Recherche et réflexion sur le conformisme social

  • Une étude conduite par le Dr. Gregory Berns, un psychiatre et neuroscientifique de l’Université Emory d’Atlanta, a été publiée en 2005 (59aH*) dans l’édition électronique de la Bibliothèque nationale de médecine et de la Santé des États-Unis au sujet du conformisme social. Cette étude est certes ancienne mais son résultat, ses conclusions ainsi que ses applications semblent si actuels…
     

    L’opinion de la majorité face à sa propre opinion

    Dans cette étude, 32 participants devaient dire ce qu’ils voyaient sur une image. Avant que la question ne leur soit posée individuellement, elle était posée à un groupe d’acteurs entourant le participant, acteurs qui avaient entre autres la consigne de donner la même réponse erronée.

    Le participant ignorait que les membres du groupe était des acteurs. Dans 41% des cas, les participants se sont conformés au groupe et ont donné une réponse erronée. Ce phénomène étudié dans les années 50 par le Dr Asch a bénéficié dans cette nouvelle étude de la technologie scanner MRI qui permet de suivre quelles sont les zones du cerveau impliquées lors du processus de réflexion.

    L’étude a montré que les personnes qui se conformaient au groupe ne faisaient pas appel aux zones généralement impliquées dans la prise de décision consciente mais faisaient appel aux zones impliquées dans la perception spatiale. Ceux qui ne se conformaient pas au groupe faisaient eux appel aux zones siège des émotions, montrant qu’il en coûte de ne pas se conformer au groupe.

    Cette étude montre donc que l’inconfort d’être seul à avoir une opinion peut conduire certains à se joindre à l’opinion de la majorité plutôt que de s’en tenir à sa propre opinion. L’auteur a ajouté ; «Si la perception de certaines personnes peut être biaisée par la façon dont d’autres personnes voient le monde, alors on peut se poser des questions sur ce qu’est la vérité.»
     

    Conformisme social, tolérance et respect pour les minorités

    A la lecture de cet article Maitreya Raël a partagé les commentaires suivants :

      « C’est une des plus importantes découvertes de 2005 ! Ça s’applique à tout; que ce soit du stupide enthousiasme américain à envahir ou occuper l’Irak en réaction au 11 septembre, ou de réélire Georges Bush, ou d’accepter la torture à Guantanamo, ou encore, de la façon dont les médias français ou que le public français en général parlent de nous et des minorités religieuses dans leur ensemble. Sans parler de l’acceptation de vagues et stupides concepts comme ‘dieu’ ou l’évolution… ou les deux à la fois…

      Individuellement, nous savons que la plupart des gens ont de la sympathie pour les raéliens ou les Juifs, mais lorsqu’ils sont en groupe, ils sentent que de se conformer à l’antiraëlisme ou à l’antisémitisme du groupe les aidera à mieux être accepté par la société. En d’autre termes « Mieux vaut haïr avec tout le monde, que d’aimer et être rejeté »… Nous savons où cela a pu nous mener dans l’Allemagne Nazie ou dans l’Empire Romain antichrétien… sans oublier les génocides Hutu / Tutsi, Serbes / Kosovars, Russes / Tchétchènes, etc…

      Le plus important ici est la conclusion officielle de cette découverte scientifique : ‘Si les gens sont conscients de leur vulnérabilité, ils pourront peut-être éviter de se conformer à la pression sociale quand ce n’est pas dans leur propre intérêt.’

      Voici donc l’immense responsabilité qui incombe aux médias : d’informer les gens, en les poussant à ne pas se conformer à la haine socialement acceptée, et les éduquer à plus de tolérance, de respect et d’amour pour les minorités.

      C’est aussi pourquoi les journalistes peuvent être incriminés, tel ce journaliste condamné à la peine capitale, au procès de Nuremberg, uniquement pour avoir été jugé responsable de la première campagne journalistique antisémite en Allemagne.

      Et cela s’applique, à un moindre degré, aux pseudo journalistes, comme celles du Journal de Montréal, qui ont incité à la haine envers les raéliens pendant une semaine entière, pour la seule raison qu’ils sont différents.

      Le monde a besoin de gens pour éduquer le public vers plus d’amour et de respect pour les différences, et pour leur enseigner à penser par eux-mêmes, sans jamais suivre la horde de la haine ‘politiquement correcte’, et également, pour protester auprès des politiciens, des dirigeants religieux et des journalistes quand ils diffusent des messages haineux.

      Ceci s’applique encore plus particulièrement aux journalistes, puisque, sans jamais avoir été élu démocratiquement, ils ont un incommensurable pouvoir de créer la haine et de générer la violence. Nous, les raéliens de langue française, sommes les mieux placé pour le comprendre et en informer le public… »

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      Valeurs et conformisme
      Sciences et conformisme
      Le danger de la soumission à l’autorité

  • 59aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2019, nous sommes en 74aH, 74 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    Ambassade pour les extraterrestres ambassade pour des extraterrestres rael raelien raelienne ovni ufo swastika ambassade pour extraterrestres
    Une Ambassade pour les extraterrestres ?

    Construire une Ambassade afin d’y accueillir une civilisation extraterrestre pacifique très avancée à l'origine de toute forme de vie présente...

    Fermer