les commentaires sont désactivés pour cet article

quelle est votre religionQuelle est votre religion ?

 

Quelle est votre religion ?


  • Que vous soyez croyant ou athée, n’êtes-vous pas certain malgré tout de ne pas faire partie de la religion la plus répandue dans le monde aujourd’hui :
    la religion de l’argent ?

    Cette dernière s’est imposée partout quelle que soit la culture, l’ethnie, le pays et la catégorie sociale qui en est une conséquence directe. Elle s’est tellement surimposée qu’elle va jusqu’à régenter le droit de vie et de mort.

    Si vous n’avez pas d’argent, il est très difficile de vivre, de se soigner, voire se nourrir, se vêtir, se loger…
     

     

    La religion de l’Avoir ?


    Si on regarde la définition du mot religion, que trouve-t-on en premier lieu sur internet ? « Reconnaissance par l’être humain d’un principe supérieur de qui dépend sa destinée; attitude intellectuelle et morale qui en résulte. »

    N’est-ce pas précisément le rôle que joue l’argent aujourd’hui dans le monde ?

    Quelles sont les valeurs attribuées au dieu argent, base du fonctionnement de notre société, si ce n’est le profit, le rendement, la rentabilité, la concurrence, la compétition… pour toujours plus d’avoir !

    Malheureusement « l’argent ne fait pas le bonheur » que cela soit à l’échelle individuelle ou collective. Individuelle car il suffit de regarder le taux de suicide nettement plus élevé dans les classes aisées que chez les plus pauvres de la planète. Et collective car tout ce qui nous sépare, nous rend malheureux et c’est le principe même de fonctionnement du capitalisme, serviteur par excellence du dieu argent et qui impose sa loi à peu près partout aujourd’hui.
     

     

    « La religion de la valeur personnelle remplacera la religion de l’argent ».


    Maintenant si l’on considère les deux sources étymologiques du mot « religion » : religare qui signifie lier, relier et religere qui signifie cueillir, rassembler, on pourrait se demander si l’on ne s’est pas trompé de voie pour notre bien-être et notre bonheur présent et avenir et tout simplement pour notre survie à l’échelle planétaire ?

    Notre humanité, que j’aime comparer à un organisme composé de cellules que sont les êtres humains, ne peut fonctionner correctement que dans un état d’homéostasie, c’est-à-dire d’équilibre interne dû à un fonctionnement optimal de chaque « cellule ». Cela suppose que chaque être humain fasse exactement ce pour quoi il est fait en s’épanouissant et non pas avoir à se prostituer pour sa survie et le bon plaisir d’un patron.
     

     

    ll y a 40 ans déjà, Claude Vorhilon alias Raël, écrivait dans « La géniocratie » :

    Géniocracie

    « Si l’on investissait les sommes que l’on engloutit dans les budgets militaires de la planète dans la transformation des usines, des lieux de production et des bureaux, en sept ans le travail serait entièrement robotisé et les hommes n’auraient plus besoin de travailler.

    L’homme est fait pour s’épanouir, la machine pour travailler ».
    Raël, La géniocratie, p: 71

     

     

    En accomplissant ce pour quoi chaque être humain est fait, c’est toute notre humanité qui en bénéficierait. Les valeurs sur lesquelles repose un tel fonctionnement se transforment en collaboration, respect de l’autre, solidarité, liberté. Et la religion de l’avoir devient alors la religion de l’être.

    Pour reprendre les termes de Raël dans « La Géniocratie, Le Génie au Pouvoir » :
    « La religion de la valeur personnelle remplacera la religion de l’argent ».

  •  

  • Lire aussi :

      Podcast #3 : La Géniocratie, Amour et Intelligence…

     

  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    Université du Bonheur des raéliens
    Université du Bonheur des Raéliens en Italie

    Du 30 juillet au 5 août 2018 se déroulera l’Université du Bonheur annuelle des raéliens d’Europe près de Grosseto en...

    Fermer