les commentaires sont désactivés pour cet article

le paradisme fête du paradismeParadisme : un monde de bien-être pour tous

 

Le Paradisme : un monde de bien-être pour tous dès maintenant

  • Pour promouvoir la journée internationale du paradisme qui se déroulera le 1er mai 72aH*/ 2018  et qui sera suivie d’une conférence le 2 mai, des raéliens de Montpellier vont à la rencontre des citoyens et leur posent une simple question : 
    « Que feriez-vous si vous aviez une allocation universelle de bien-être (couramment appelée revenu de bien-être ou revenu d’existence) de 1 000 euros par mois sans contrepartie ? »
     

    Les réponses ont été aussi variées que surprenantes.

    Si pour certains, cela reste inenvisageable, les réponses ont plutôt exprimé en très grande majorité :
    Une nécessité d’assouvir des besoins élémentaires comme :

      « – mieux vivre, au lieu de survivre »
      « – faire une cure de santé »
      « – aller au resto, mieux manger »
      « – passer mon permis de conduire, solder mes crédits, acheter une voiture »

     

    Un désir ardent d’épanouissement :

      « – continuer mes études ou les reprendre, faire des formations de développement personnel »
      « – profiter de la vie, marcher, faire du yoga, du sport, de l’escalade, payer des cours de boxe thaï »
      « – voyager, retourner dans le pays d’origine »
      « – acheter une maison, changer de logement, construire une maison à Mayotte »
      « – passer plus de temps dans une passion musicale »

     

    Une volonté de resserrer les liens humains :

      « – faire des cadeaux aux enfants, s’occuper de ses parents »
      « – passer plus de temps dans des associations en tant que bénévoles, profiter plus de la famille »

     
     

    L’idée de revenu universel n’exprime pas une proposition récente …

    Il y eut plusieurs tentatives de la faire passer durant les dernières décennies :
    Déjà en 1935, en France, Jacques Duboin, banquier, industriel et homme politique français, crée le journal de réflexion socio-économique : « La grande relève ». Il y présente au fil des années sa vision d’une économie de partage des richesses qu’il nomme « économie distributive ». Il est considéré comme l’un des tous premiers personnages politiques français à défendre l’idée d’un revenu de base.
    Et dans d’autres pays, à différentes reprises ce fut le cas. Visitez cette page.  

    Il semble évident que cette proposition se manifeste aujourd’hui avec d’autant plus de force qu’elle représente la solution heureuse par excellence pour accéder progressivement à une monde sans travail et sans argent. La robotisation et l’automatisme en général nous conduit à un monde d’abondance libérant l’être humain de travail contraint et forcé.

    Et vous, que feriez-vous avec une allocation universelle de bien-être ? Il est sans aucun doute primordial de se poser la question car elle dépasse le cadre d’une simple éventualité et permet d’envisager concrètement une vie épanouissante et créative dans le confort et la sécurité.

    Il n’y a en effet aucune raison de tomber dans la pauvreté compte tenu du niveau de technologie et des possibilités de redistribution envisageables dès maintenant. C’est juste une question de choix politique par voie réellement démocratique.

    Si vous souhaitez échanger, contactez-nous via page contact : paradism.org

    Et joignez-vous à la conférence internet qui aura lieu le 2 mai de 20h à 21H sur : zoom us – n° de salle : 3474469732

  •  

    Lire aussi :

      Conférence Paradisme, 2 Mai
      Fête du Paradisme, 1er Mai

     

    (72aH*) : Le 6 août est la date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima. Cette date marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est par ailleurs le début du calendrier raélien. Ainsi, depuis le 6 août 2017, nous sommes en 72aH, 72 après Hiroshima. Consultez les raéliens pour plus de détails à ce sujet.

  • Lire la source –>
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    fruits du capitalisme
    La pollution un des fruits du capitalisme incontrôlé?

    Partageant un article sur la pollution des rivières par des montagnes de déchets plastiques en Indonésie, Maitreya Raël ajoute le...

    Fermer