les commentaires sont désactivés pour cet article

Expulser les militaires françaisExpulser les militaires français de pays illégallement envahis

 

Expulser les militaires français des pays illégallement envahis par leurs troupes

  • Bien que les militaires français ne soient pas officiellement présents en Syrie ou en Iraq, le gouvernement français a annoncé publiquement qu’un soldat faisant partie d’un régiment de reconnaissance spécial de l’armée française a été tué samedi dans un incident lié à un combat survenu dans la zone de guerre située entre l’Irak et la Syrie. Voici le commentaire de Raël à ce sujet :

    « Une présence totalement illégale de l’armée française sur le territoire d’une nation souveraine où elle n’est pas invitée. »       – Maitreya Raël –

     

    Tué au Moyen-Orient pour défendre la France ?

    RT.com a relayé une partie du communiqué du Palais de l’Élysée où le président français, Emmanuel Macron, a déclaré qu’un adjudant parachutiste a été tué alors qu’il « accomplissait sa mission de défense de notre pays, protégeait nos concitoyens et gagnait la lutte contre la barbarie. »

    L’article de France24 signale que le parachutiste français décédé faisait partie de l’opération Chammal. Il a été tué au combat dans le courant de la matinée du samedi 23 septembre 72aH*/ 2017 dans une zone située entre la frontière entre l’Iraq et la Syrie, a annoncé l’Élysée dans un communiqué officiel retransmis en soirée. C’est le premier décès survenu depuis le début de cette opération en 2014.
     

    Lire aussi :

      Expulser les militaires francais d’Afrique
      Les soldats américains doivent rentrer chez eux !

     

    (72aH*) : Le 6 août est la date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima. Cette date marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est par ailleurs le début du calendrier raélien. Ainsi, depuis le 6 août 2017, nous sommes en 72aH, 72 après Hiroshima. Consultez les raéliens pour plus de détails à ce sujet.

  • Lire la source –>
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    retirer des Swastika
    Canada : refus de retirer des Swastika de l’espace public

    Action de soutien en faveur du maire de la ville canadienne de Pointe-des-cascades qui refuse de retirer 2 swastika présentes...

    Fermer