les commentaires sont désactivés pour cet article

adn artificielRévolutionner la médecine par la synthèse d’un ADN artificiel ?

 

Révolutionner la médecine par la synthèse complète d’un ADN artificiel ?

  • Cela fait déjà quelques années que les chercheurs sont en mesure de modifier les gènes d’êtres vivants qui nous entourent. Mais cet article concerne la synthèse d’un ADN artificiel conçu à partir de matière inerte. Donc une nouvelle forme de vie qui n’existait pas jusqu’à présent.

    Les scientifiques qui travaillent sur le projet espèrent assembler et insérer le premier génome artificiel à l’intérieur d’une cellule de levure existante d’ici à 2019. La grande complexité du projet réside dans la réécriture du génome de la levure.

    Un laboratoire qui sent le pain chaud ?

    Si vous visitez le laboratoire où se déroule ces recherches, vous allez sentir une odeur qui s’approche de celle du pain chaud. Mais, si c’est bien de la levure qui sort du four, ces chercheurs là préparent bien plus que du pain, ils souhaitent créer un génome de levure 100 % artificiel.

    Le génome de la levure de boulanger (Saccharomyces cerevisiae) est composé de seize chromosomes, des structures cellulaires embarquant les informations génétiques et portant les gènes qui sont transmis à chaque descendant. Ces chromosomes sont comparables à une chaîne qui serait composée de plusieurs millions de liens chimiques encodés par un alphabet de 4 lettres : A, C, G et T. Une fois que le nouveau génome sera mis au point, les chercheurs auront bel et bien supprimé rajouté ou modifié des pans énormes du génome de la levure de boulanger.

    Selon Joel Bader, enseignant en ingénierie biomédicale à l’université de médecine de Baltimore, Maryland (Johns Hopkins) si l’on représente le génome au moyen d’un roman contenant plusieurs chapitres, le but de la recherche menée serait d’écrire de nouveaux chapitres ou bien de modifier les chapitres écrits précédemment afin de donner aux personnages du roman la possibilité de faire quelque chose qu’ils ne faisaient pas jusque là.
     

    Les cellules de la levure de boulanger ont des similarités avec les cellules humaines…

    Un autre aspect intéressant de la recherche menée est le suivant. Les cellules de la levure de boulanger présente un nombre important de similitudes avec les cellules du corps humain. C’est donc une raison supplémentaire qui rend cette expérimentation importante car sa réussite pourrait bien avoir des conséquences sur les humains par la suite…

  •  

  • ˌˌ Recherche au laboratoire
  •  

    Lire aussi : Pour le Dr Sanford, la théorie de l’évolution est bel et bien contestable

     

    Pour vous inscrire gratuitement à la liste d’information raël-science: souscrire-rael-science-français
     

  • Lire la source –>
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    base russe
    Base russe en Syrie : un accord de prolongation signé

    Maitreya Raël revient sur l'accord de prolongation de la présence russe en Syrie et les bienfaits de l'influence russe au...

    Fermer