L’univers n’a jamais eu de commencement

     


    Univers infini : pas de commencement et … pas de fin ?

  • Maitreya Raël a partagé le 13 octobre 76aH*/ 2021 un lien ayant trait au concept d’un univers infini, sans commencement. Dans cette publication, des physiciens de l’université de Liverpool, au Royaume-Uni, émettent dans un article de Live Science paru le 11 octobre, l’hypothèse que l’univers a toujours existé. En s’appuyant sur une théorie récente de la gravité quantique, ils imaginent dans leur étude la possibilité d’un univers sans commencement.

      Lire la source

     

    Selon Ulyces.co, dans ses recherches, Bruno Bento, un physicien qui étudie la nature du temps à l’université de Liverpool, avance l’hypothèse que l’espace et le temps seraient décomposés en plusieurs « atomes » d’espace-temps et ne seraient pas continus. Ils n’auraient ni début ni fin. Cette approche élimine ainsi la singularité du Big Bang, puisque dans cette théorie, les singularités n’existent pas.

     » (…) Dans nos recherches, il n’y aurait pas de Big Bang comme commencement, car l’ensemble causal serait infini dans le passé. Il y aurait donc toujours quelque chose avant », explique Bruno Bento.
     

    Univers infini : l’univers n’a pas eu de commencement…, ni de fin!

    Dans un passage des Messages raéliens, il est fait mention du concept d’univers infini, qui n’a donc ni début, et ni fin :

    Il est évidemment très difficile à un cerveau humain ‘fini’ de prendre conscience de l’infini, ce qui explique ce besoin de limiter l’univers dans le temps et dans l’espace par des croyances à un ou plusieurs dieux que l’on rend responsable de tout. En effet les êtres qui n’arrivent pas à un niveau suffisant d’humanité face à l’univers, peuvent difficilement admettre l’infini qui fait de l’homme non pas quelques chose d’exceptionnel, mais un être quelconque situé à une période quelconque en un endroit quelconque de l’univers infini. L’homme préfère évidemment les choses bien définies, bien délimitées, ‘bornées’ en quelque sorte à l’image de son cerveau. »    Extrait du livre « Les Extraterrestres m’ont emmené sur leur planète » de Raël, p:51.

     

    Le Symbole raélien représente l’Infini :

    Ce Symbole est une représentation de l’Infini dans l’espace et aussi dans le temps. (Lire cette page pour plus d’informations)

    Celui des deux triangles imbriqués qui a la pointe vers le haut représente l’infiniment grand, les planètes, le système solaire et plus loin encore…

    Et celui qui a la pointe vers le bas représente l’infiniment petit, les molécules, les atomes, les particules qui constituent les atomes et plus petit encore…

    Le temps est aussi représenté au milieu du symbole par le Swastika qui est un mot sanskrit signifiant littéralement “être bon”.

  •  

  • Lire aussi :

      Un univers infini organisé comme une structure fractale
      Super-amas de galaxies vu par la NASA
      Comment représenter l’infini au mieux ?
      Nous ne sommes pas Terrien, nous sommes de l’Infini

  • 76aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2021, nous sommes en 76aH, 76 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...