Une cellule artificielle qui se comporte comme une cellule naturelle

     


    Des scientifiques ont construit une cellule artificielle qui croît et se divise comme une cellule naturelle.

  • Dans une nouvelle première pour le génie génétique, des scientifiques ont mis au point un organisme synthétique unicellulaire qui croît et se divise comme une cellule normale, imitant les aspects du cycle de division cellulaire qui sous-tend et génère une vie cellulaire saine.
     

    Une nouvelle forme de vie appelée JCVI-syn3A

    Selon Sciencealert.com, cette réussite, démontrée dans une forme de vie unicellulaire ressemblant à une bactérie, appelée JCVI-syn3A, est le résultat de décennies de séquençage et d’analyse génomique par des scientifiques, qui ont exploré les rôles que jouent les gènes individuels dans les créatures vivantes.

    « Notre objectif est de connaître la fonction de chaque gène afin de pouvoir développer un modèle complet du fonctionnement d’une cellule », explique le biophysicien James Pelletier du MIT et de l’Institut national des normes et technologies (NIST).

    Si les origines de ces travaux remontent aux années 1990, les avancées les plus récentes ont eu lieu au cours de ce siècle. En 2003, les chercheurs ont réussi à synthétiser un petit virus qui infecte les bactéries.

    En 2010, des scientifiques de l’institut J. Craig Venter (JCVI), dans le Maryland, ont conçu la première cellule bactérienne synthétique, appelée JCVI-syn1.0 : le premier organisme sur Terre doté d’un génome entièrement synthétique, créé en retirant l’ADN naturel de la bactérie Mycoplasma mycoides.

    Plusieurs années plus tard, l’équipe a franchi une nouvelle étape en créant en laboratoire une espèce de bactérie dont le code génétique est plus petit que celui que l’on trouve dans la nature et qui a donc été baptisée JCVI-syn3A.

      Lire la source   S’abonner à raël-science
  •  

  • Lire aussi :

      Bientôt de nouvelles formes de vie ? (2019)
      Quand athéisme et créationnisme se rejoignent
      Des cellules artificielles communiquant entre elles ? (2019)

  • 75aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2020, nous sommes en 75aH, 75 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

Vous aimerez aussi...