les commentaires sont désactivés pour cet article

Un brin de couleur sur le cheminUn brin de couleur sur le chemin

 

Un brin de couleur sur le chemin

  • Elles sont belles et simples les petites fleurs sur le chemin. Il suffit de les admirer de les regarder pour se recharger d’énergie et de sérénité. Elles portent en elles toute la magie de la beauté, de la délicatesse et de l’harmonie.

    Leurs couleurs, le bleu tendre, le rose pâle, le rouge éclatant, le jaune soleil dessinent dans nos neurones des ruisseaux colorés et joyeux. Leurs dégradés subtils sont comme des caresses, des petites antennes d’harmonie, des relais de sourires, des générateurs de paix…

    Il y en a partout, elles sont sur le chemin aussi variées et nombreuses que les étoiles dans le ciel, comme des balises de plaisir, comme les réverbères de la planète du petit prince, elle nous montre le chemin de la joie, de la sérénité, de l’humilité.

    Elles parlent et chantent à tous ceux qui veulent bien écouter, ressentir, goûter, admirer leurs parfums, leurs couleurs, leurs formes délicates et douces.

    Elles offrent humblement leur beauté à ceux qui veulent la recevoir. Elles donnent sans rien attendre, sans rien demander, elles offrent simplement leurs éclats à ceux qui prennent le temps de s’arrêter quelques instants et contempler.

    Un matin une petite fleur rose m’a salué. Dans la pénombre de l’aube, elle m’a souhaité une bonne journée. Elle a envahi tout mon être jusqu’au cœur de mon cœur. J’ai senti sa force dans les recoins de mon corps. Ses pétales lumineux, son pistil délicat et jaune, les dentelles fragiles de sa corole, me disaient : “Regarde comme le monde est beau, regarde et ressent la vie qui coule le long du chemin”.

    Ces moments de vie sont à eux seuls des enseignements pleins de douceur et de charme. Ces instants sont des pépites d’émerveillement, remplis de couleurs, de parfums, de douceur.

    Pas besoin de longs séminaires de développement personnel, pas besoin de grands gourous, pour embellir notre vie, pas besoin de traités philosophiques en 28 volumes pour écouter l’instant répandre sa douceur sur tous nos pas.

    Il suffit juste d’écouter les petites fleurs sur le chemin, se laisser bercer par la profondeur de leur délicatesse pour que les portes de notre jardin intérieur s’ouvrent d’elles-mêmes et que se répandent sur la vie, la sérénité, la paix et l’harmonie.

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      Éveil : Regardons la beauté du Monde…
      Hier soir dans la montagne…

  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    Droit au retour des juifs ashkénazes en Israël ?

    Les juifs ashkénazes installés en Israël ne seraient pas des descendants sanguins des Israélites hébreux bibliques.

    Fermer