Les horreurs du capitalisme

     

    Les horreurs du capitalisme et les fruits de la « surproduction » ?


  • Maitreya Raël a partagé un article où l’on apprend que des tonnes de légumes encore comestibles ont été jetés dans la nature pour… des raisons purement économiques.

    C’est une vision affligeante que la découverte de ces quintaux de nourriture, constitués pour la plupart de légumes qui ont été déversés dans un pré situé à Brecht au Nord-Est d’Anvers, en Flandres, région néerlandophone de la Belgique.
    Voici le commentaire publié à ce sujet :

    « Les horreurs du capitalisme ! » – Maitreya Raël – Septembre 73aH*/ 2018


     

    Pas d’autres solutions que de jeter tous les invendus ?

    Selon Mr Mondialisation.org, les légumes, pourtant encore comestibles sont en fait les invendus issus du Marché d’Hoogstraten installé à quelques dizaines de kilomètres de là. Le propriétaire du terrain a en effet accepté que les invendus du marché puisse y être déversés.

    Même si la surproduction liée au beau temps de ces dernières semaines est l’excuse invoquée par les gérants du marché belge, n’y avait-il pas d’autres solutions que de jeter tous les invendus, par exemple en faire profiter des personnes qui n’ont pas les moyens de consommer des légumes frais ?

  •  

  • Lire aussi :

      La pollution, un des fruits du capitalisme incontrôlé?
      Sommes-nous en train de détruire la vie sur terre ?
      Raël: la Planète Terre mérite le respect !

     

  • (73aH*) : Le 6 août est la date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima. Cette date marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est par ailleurs le début du calendrier raélien. Ainsi, depuis le 6 août 2018, nous sommes en 73aH, 73 après Hiroshima. Consultez les raéliens pour plus de détails à ce sujet.
     

     

Vous aimerez aussi...