les commentaires sont désactivés pour cet article

détruire le mythe du Père Noël«Il faut détruire le mythe du Père Noël»

 

Raël Maitreya nous parle : «Il faut détruire le mythe du Père Noël»

  • Maitreya Raël a partagé un communiqué de presse de 2008 qui nous invite à “détruire le mythe du Père Noël”. Voici un commentaire de Raël du mois de décembre 2019 qui reprécise pourquoi il faut détruire ce mythe :

    Le Père Noël ne m’a rien fait parce qu’il n’existe pas. Il ne faut pas enseigner le mensonge anx enfants (ni aux adultes) que ce soit avec un Père Noël ou avec un Dieu imaginaire.”  – Maitreya Raël – Décembre 74aH*/ 2019

    Par ailleurs, Raël a rappelé en 2011 que ces fêtes de Noël n’ont rien à voir avec Jésus, qui n’est même pas né le jour annoncé par l’église. «Les gens devraient faire tout leur possible pour ramener ces festivités annuelles à leurs origines en adoptant un état d’esprit pré-chrétien, aimant s’amuser et surtout, éliminant tout mysticisme, que ce soit par rapport à la naissance d’un dieu dans une grange ou au mystérieux Santa Claus ou au Père Noël.”
     

     

    Communiqué de Presse du 28 décembre 2008


    Le Mouvement Raëlien International projette de lancer une campagne anti Père Noël avec un site Internet et la distribution d’autocollants annonçant qu’ « Il n’y a pas de Père Noël » ! Le Père Dino Bottino, prêtre de l’Église catholique de la paroisse du Sacrée du Cœur à Novara, en Italie, a soulevé une tempête de critiques plus tôt ce mois-ci pour avoir dit la vérité aux enfants sur le Père Noël [une autre figure saisonnière imaginaire célébrée par beaucoup de cultures qui, malgré des racines historiques différentes, a un peu fusionné avec le Père Noël].

    Raël, fondateur et chef du Mouvement Raëlien International a exprimé son soutien en faveur de la divulgation de l’homme d’église et annoncé que les Raëliens vont agir pour contrer le mythe du Père Noël. «Ce prêtre italien a absolument raison» a commenté Raël dans un communiqué aujourd’hui. “L’enseignement d’histoires inventées aux enfants, comme celle du Père Noël, sert uniquement à les induire en erreur. Ça leur donne une mauvaise éducation en montrant que leurs propres parents, qui devraient être fiables et honnêtes, sont des menteurs».

    Bottino a dit à la presse qu’il considère que c’est son devoir de révéler que le Père Noël n’est rien d’autre qu’un conte de fées comparable à Blanche Neige et que de tels personnages de fantaisie n’ont rien en commun avec Jésus ou le sens chrétien traditionnel de Noël. Mais Raël est allé plus loin, en disant que les célébrations joyeuses «de fin d’année» ont existé des milliers d’années avant que le Christianisme ait même existé et que leur zeste et vitalité ont été perdus.
    «Les gens oublient que les célébrations originales à cette période de l’année n’étaient même pas chrétiennes» a-t-il dit. «Les anciens Romains les connaissaient comme les Saturnales, magnifiques événements païens durant lesquels les gens festoyaient et s’amusaient en dansant nu et en se laissant aller. Donc l’Église catholique la première a fait tout ce qu’elle pouvait pour que les gens se sentent coupables de s’amuser de cette façon. Elle a remplacé les célébrations Saturnales en les christianisant».

    «Dans un sens, le fait d’échanger des cadeaux pour Noël est comme retourner aux origines païennes des célébrations du solstice d’hiver et cela est encouragé par Raël» a ajouté Brigitte Boisselier, porte-parole du Mouvement Raëlien. «Cependant, le déguiser sous un autre conte de fées comme celui du Noël Père est une façon de préparer le cerveau des enfants à accepter tous les autres contes de fées qui nous entourent – comme le conte de fées de Dieu et de l’évolution. Sûrement, nos enfants méritent plus de confiance et respect». Elle a ajouté que les Raëliens dans le monde ont échangé, ce 25 décembre dernier, des vœux « de Joyeuses Saturnales».

    Dans sa déclaration d’aujourd’hui, Raël a dit qu’il est temps de rejeter la version chrétienne du jour férié avec le Père Noël. Il a rappelé aux Raëliens célébrant les festivités avec lui, que ces célébrations n’ont rien en commun avec Jésus, qui n’est même pas né le jour où l’église dit qu’il est né.

    «Les Gens devraient faire tout ce qu’ils peuvent pour rétablir ces festivités annuelles comme à leurs origines, en adoptant la façon de penser préchrétienne; état d’esprit de plaisir et plus important, en enlevant tout le mysticisme, qu’il soit relié à la naissance d’un Dieu dans une grange ou au Père Noël mystérieux» a-t-il dit.

      Lire la source
  •  

  • Lire aussi :

      Fêtes de Noël à Montréal, Canada (2016) : Joyeuses Saturnales !
      Lutter contre le mythe du Père Noël (2011)

  • 74aH* : Le 6 août, date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est aussi le début du calendrier raélien : depuis le 6 août 2019, nous sommes en 74aH, 74 après Hiroshima. (Lire plus à ce propos)

  • Les commentaires sont fermés.