les commentaires sont désactivés pour cet article

éducation à la paixJ’ai un rêve : une éducation à la paix

 

Mon rêve : une éducation à la paix

  • René Jourdren, coordinateur des Méditations « Une minute pour la paix » partage ses rêves pour une éducation à la paix.
    En guise de préambule, rappelons nous que « L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. » (Déclaration universelle des droits de l’Homme, article 26).

     

    Que nous enseigne-t-on encore aujourd’hui à L’école ?


    La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 représente une référence à l’échelle planétaire pour toute démarche en faveur de la Paix universelle.
    Que nous enseigne-t-on encore aujourd’hui à L’école?
    L’« Histoire de France », telle qu’elle est présentée par les historiens est essentiellement rythmée par les guerres. Cette « culture de la guerre » a généré dans le langage courant des expressions comme « avant guerre », « après guerre » ou même « l’entre 2 guerres » – pour désigner des étapes jugées essentielles dans l’histoire d’un peuple entre lesquelles il ne se passe pas grand-chose si ce n’est la reconstruction.
    Cette vision de « l’Histoire » concerne le monde entier où des êtres les plus sanguinaires, despotes, fous, guerriers, tyrans sont présentés comme des héros.

    « En regardant l’histoire de l’Humanité, on s’aperçoit que toutes les personnes mises en avant sont des tueurs. Napoléon, Jules César, etc, sont tous de grands conquérants ayant élargi leurs pays au fil de l’épée ou à la puissance du canon. Dès notre enfance, on nous endoctrine en les présentant comme des héros. En un mot, pour être un héros il faut avoir beaucoup tué et avoir du sang sur les mains. Par contre, quasi silence sur ceux dévoués au bien, les Gandhi de ces époques… De ceux-là, il ne nous est pratiquement rien enseigné »
    Rael, dans la revue Apocalyse 134, 60aH/2005
    Remettre en question cette vision de « l’Histoire » dans l’éducation alors que la survie de notre humanité est en jeu de par la violence et le despotisme qui y règnent est une nécessité absolue.
     

    Commencer par faire en soi sa propre éducation à la paix…


    Au 17ème siècle, le philosophe néerlandais Baruch Spinoza, définissait la paix par ces mots : « La paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice ».
    Selon lui, la Paix est bien autre chose qu’une simple pause entre deux conflits mais plutôt la capacité et l’intention de l’être humain à se connecter à cette vertu . Le Mahatma Gandhi avait dit : « Sois le changement que tu souhaites voir dans le Monde ».

    Heureusement cette prise de conscience individuelle se développe de plus en plus car il est nécessaire qu’elle devienne collective au point de comprendre la nécessité d’enseigner la culture de la Paix dès le plus jeune âge.
    Aujourd’hui, nombreuses sont les démarches individuelles, les sites, les institutions (Universités, organisations nationales et internationales comme l’UNICEF, l’UNESCO, l’Association des maires pour la Paix, Education-nvp.org pour ne citer que quelques unes) qui affichent cette démarche d’éducation à la Paix dans leurs programmes et leurs calendriers.
     

    L’éducation à la paix fait-elle vraiment partie de notre culture ?

    null
    La vigilance demeure primordiale car si l’intention de vivre en paix est affichée parfois de manière très officielle, il y a une véritable distortion avec la réalité. En France notamment, il semblerait que la culture de la paix ne fasse pas partie d’une éducation citoyenne dans une volonté commune de vivre en Paix, avec soi d’abord et avec nos voisins et plus lointains.

    Une simple enquête menée dans quelques Mairies de mon environnement proche et qui font partie de l’ AFCDRP – Association des Maires pour la Paix France – a révélé une véritable supercherie. L’Association a inscrit l’éducation à la Paix dans son plan d’action 2017/2020 et elle représente 140 collectivités locales. (Voir la Lettre au Maire d’Hiroshima)

    Dans une ville symbolique comme Paris, les actions de Mme Hidalgo sont en totale contradiction avec son engagement (Voir la Lettre à Mme Hidalgo). Quant aux gouvernants, mis à part ceux d’une minorité de petits pays sans armée et dont la gouvernance est exceptionnellement intelligente comme au Costa Rica ou au Bhoutan, l’immense majorité des « démocraties » occidentales pratiquent le double langage. Tandis que les déclarations publiques sont argumentées autour de la Paix que tout le monde souhaite, leurs ventes d’armes alimentent un marché de l’armement qui pourrait atteindre les 100 milliards de dollars en 2018 et avoir plus que doublé en 2020.
     

    Droits de l’Homme » et exportation d’armes font-ils bon ménage ?


    Mention spéciale pour l’Etat français qui avait inscrit son « profond attachement aux Droits de l’Homme » dans le préambule de sa constitution (en 1958) et qui est devenu aujourd’hui un des plus grands pays exportateurs d’armes dans le Monde. L’Etat refuse de signer le Traité pour l’abolition des armes nucléaires et, « cerise sur le gâteau », pratique en ce moment chez les jeunes en recherche d’emploi, une campagne de recrutement tous azimuts à grands coups de publicités racoleuses et mensongères dans les médias, sur Internet et les réseaux sociaux.

    Il leur est proposé de « servir leur pays » les armes à la main, un encouragement à l’obéissance et à l’irresponsabilité
    « Nous regardons la Terre avec des images satellite qui nous arrivent de plus en plus facilement, mais dites moi, où sont les frontières, les voit on d’en haut? «  (Paroles du Dernier des Prophètes)

     

    Retrouver cette unité qui existe entre tous les êtres vivants


    Retrouver cette unité qui existe entre tous les êtres vivants est primordial pour sauver notre humanité et cela se fait grâce à la puissance de la méditation pour la paix dans le monde.

    «Il est temps, pour les pacifistes du monde entier, de s’unir pour une révolution mondiale de la paix ! J’appelle les nouvelles générations de tous pays, de toutes races et de toutes religions, à s’unir pour lancer une véritable révolution mondiale qui sauvera l’humanité ! Ceux qui travaillent pour la Paix sont tellement plus intelligents. Leur puissance est plus grande que celle des personnes violentes.»

    «Si vous méditez pour la Paix, même seul dans votre maison, vos ondes télépathiques vont changer le monde. La méditation sur la paix et l’amour fait la différence. D’abord elle vous change de l’intérieur, ensuite elle change les gens autour de vous et puisqu’ils commencent à se sentir mieux à leur tour, ils changent les gens autour d’eux.» Raël Maitreya – Paroles du Dernier des Prophètes . Fondateur et inspirateur depuis 2012 de la campagne planétaire de méditations pour la Paix «One Minute for Peace»

  •  

    Lire aussi :

      Seul un sens de Responsabilité élevé peut sauver le monde !

     

    Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    folie capitaliste
    Est-ce donc l’aboutissement de la folie capitaliste ?

    La folie capitaliste alors qu'il y a tant d'enfants qui meurent de faim et des sans-abris dans tous les pays....

    Fermer