les commentaires sont désactivés pour cet article

paranoïa nord-coréenne-imperialisme-americain2Paranoïa nord-coréenne ou impérialisme américain ?

 

Tensions en Corée du Nord : est-ce de la paranoïa nord-coréenne ou une nouvelle preuve de l’impérialisme américain mortifère?

  • Russia-today a publié un article où l’ambassadrice américaine à l’ONU a exprimé son point de vue sur Kim Jong-Un. Le comportement du leader nord-coréen y est présenté comme de la paranoïa nord-coréenne. Elle souligne aussi l’éloignement d’échanges diplomatiques avec Donald Trump comme il en était question en ce début du mois de Mai. Voici le commentaire de Maitreya Raël au sujet de cet article :

    « Paranoïa ??? On a une petite nation pauvre ceinturée par les bases militaires américaines de la nation la plus puissante sur Terre. Et elle (l’ambassadrice US) appelle paranoïa cette volonté de protéger sa population d’un autre génocide par les américains ? Les États-Unis ont en effet tué la moitié de la population du pays pendant la guerre de Corée.

    Peut-être Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi et la Serbie auraient dû être plus « paranoïaques » et ils n’auraient jamais été détruits. Comment les États-Unis réagiraient-ils si ils étaient entourés de bases militaires chinoises implantées au Canada, au Mexique et à Cuba? Ne ressentiraient-ils pas le besoin de développer un moyen de se protéger sans pour autant être «paranoïaques» ? »
    – Maitreya Raël –


     

    Négociations repoussées suite aux derniers tests balistiques nord-coréens ?


    Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis à l’ONU a donc déclaré que les tests de missiles balistiques menés actuellement par la Corée du Nord réduisent les chances de négociations directes entre Washington et Pyongyang.
    C’est pour l’ambassadrice le contraire de ce qu’il faudrait faire pour initier un dialogue entre les deux pays. Plus loin dans l’interview concédée à ABC News, elle a déclaré que Kim Jong-Un est dans un état de paranoïa car il surveille tout ce qui se passe autour de son pays.

    La solution proposée alors par l’ambassadrice est de « serrer la vis » toujours un peu plus sur le leader nord-coréen. Mais n’est-ce pas là le meilleur moyen de prolonger le bras-de-fer que se livrent les deux pays par arsenal militaire interposé ? Et s’éloigner d’une solution diplomatique à ce que l’on peux désormais appeller la « crise coréenne » (voir cet article) …

  •  

    Être un état non-aligné, est-ce là le crime de la Corée du Nord ?

    Daniel Shaw, professeur à l’Université de New York s’est en outre exprimé dans un autre article de Russia-Today partagé à nouveau ici. Selon cet expert en affaires publiques, il y a un plan de renversement du gouvernement nord-coréen car ce pays, tout comme la Syrie, n’est pas complètement sous le contrôle de Washington.

    Lire aussi : La Corée du Nord se sent toujours menacée.
     

  • Lire la source –>
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    se révolter rael raelien ovni ufo ambassade extraterrestre elohim
    62% des jeunes français seraient-ils prêts à se révolter ?

    62% des jeunes français se disent prêts à participer à une révolte de grande ampleur dans les prochains mois. Les...

    Fermer