les commentaires sont désactivés pour cet article

censure facebookLa censure Facebook sur les nus artistiques est juste ridicule!

 

Censure Facebook sur la publicité pour une enchère artistique qui utilise un tableau comportant deux femmes nues allongées sur un lit.

  • Facebook a donc bloqué la publicité issue d’une maison d’enchères australienne préparant une vente de peintures d’un artiste connu. La raison en est que l’annonce de la vente contient des dessins qui représentent des personnes nues. En effet, Le tableau de Charles Blackman nommé « Women Lovers » (Les Amateurs de Femmes en français) comporte deux femmes nues reposant sur un lit à côté d’un chat.

    Sur Facebook, la proposition d’annonce de la manifestation a été rejetée au motif de « publicité contenant des produits ou des services réservés aux adultes». Ce rejet a été déclaré comme ridicule par le directeur de la vente. L’image sélectionnée pour faire la publicité de l’artiste ne comporte aucun caractère sexuelle selon lui: cette censure Facebook est ainsi un retour aux années 1950. Voici le commentaire de Maitreya Raël à ce sujet :

    « C’est ridicule. Facebook utilise une technologie d’avant-garde tout en appliquant des principes dignes du Moyen-Âge ou de l’inquisition chrétienne. Il devient un gardien de la vieille religion judéo-chrétienne des valeurs de culpabilité face au sexe. Et ce au lieu d’être une force de modernisme, de science et de libération des tabous des âges sombres. Lentement, grâce à la démocratie, le monde évolue vers une société plus libre et ouverte. Alors que Facebook est l’un des pouvoirs qui tentent de ralentir cet accès à la liberté. On ne peut s’empêcher de se demander qui est derrière cette censure idiote et ultra conservatrice. Peut-être est-il temps pour les gestionnaires de Facebook de remplacer ces censeurs par des personnes plus jeunes et plus ouvertes d’esprit ? »
    – Maitreya Raël –


     

  •  

    Lire aussi :

      Censure sur le web.
      Censure des seins nus en public.


     

  • Lire la source –>
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    gentilesse
    La Gentillesse : un bien pour nos interlocuteurs et pour notre cerveau ?

    Les mots que vous employez dans votre conversation peuvent littéralement modifier la structure de votre cerveau...

    Fermer