L’Hypothèse du Terraforming de la Terre

Le Terraforming de la Terre

Une Hypothèse Raélienne

    Par Marcel Terrusse, évêque raélien (publié en 2014)
     

    Première partie : Atmosphère, atmosphère, vous avez dit atmosphère !

  • Terraforming de la Terre : Dans la phase primaire d’aménagement de la planète, les Elohim durent modifier la composition de l’atmosphère qu’ils avaient trouvé.

    Il y a 25000 ans, lorsque les Elohim sont arrivés, la terre était uniformément recouverte par un océan, elle était entourée d’une épaisse couche nuageuse circulant dans une atmosphère certainement très chargée en gaz carbonique. Il n’y avait aucun continent émergeant de cet océan dont la profondeur moyenne devait avoisiner 300 mètres. Le gaz carbonique étant très soluble cet océan devait avoir un pH très acide. En définitive, l’activité continue des photo synthétiseurs aérobies déboucha sur l’accumulation progressive d’oxygène dans l’air.

    Ils firent monter progressivement, par paliers, le taux d’oxygène en développant une couverture végétale qu’ils enfouirent massivement, à plusieurs reprises.

  • Entre deux interventions d’enfouissement planétaire, sur chacun des « paliers géologiques », les Elohim développèrent un ensemble d’espèces végétales et animales adaptées a chacun des niveaux d’oxygénation. Aujourd’hui nous redécouvrons ces espèces sous forme de fossiles minéralisés.
     

    Les gisements de charbon de pétrole, de gaz naturels (et gaz de schistes !) sont les traces de ces enfouissements successifs. Une autre conséquence traitée dans d’autres documents est la remise en cause de tout le système de datation géologique. La stratigraphie aussi bien que les méthodes de datation radiologiques sont a remettre en question !!!

  • L’observation de notre environnement nous permet de reconstituer les étapes de l’aménagement de la planète Terre et met en évidence le génie de nos créateurs. Il nous permet d’imaginer les étapes du terraforming qu’un jour prochain les hommes referont sur d’autres planètes à l’exemple de ce que firent les Elohim dans les temps anciens.
  • Bonne méditation.
  • Marcel TERRUSSE
  • Lire l’article complet