les commentaires sont désactivés pour cet article

La robotique travaille pour notre libertéLa robotique travaille pour notre liberté

La robotique va nous remplacer dans notre travail.

Des exemples concrets où la machine est déjà en train de remplacer l’homme.

La technologie est-elle déjà en train de nous remplacer?

  • Voici un article issu du flux raël-science en français
     
  • Deux révolutions à l’oeuvre actuellement font en sorte que déjà, la robotique travaille pour notre liberté. D’une part, les robots actuels apprennent par eux-mêmes de leurs expériences et d’autre part leur programmation s’est beaucoup simplifiée grâce aux progrès de technologique en la matière. L’intelligence artificielle a ainsi fait son apparition dans des domaines aussi divers que la médecine, le transport, la domotique. L’article fait le point actuel et ouvre sur le futur.

  • Dans les vingt années à venir, nous pourrions voir ainsi émerger des machines intelligentes dédiées aux transports de personnes ou de marchandises, ou des machines pour écrire indépendantes (comme le suggère cet autre article), et toutes les applications futures possibles dans le domaine médical. Rien ne semble hors de portée de l’intelligence artificielle comme le montre les exemples suivants.

  • La robotique travaille pour notre liberté dans d’autres domaines comme l’industrie. L’automatisation y est déjà fortement implantée et s’y développe de plus en plus. De la même manière, l’avènement de la voiture sans conducteur et les prémisses de la gestion des transports et des déplacements par des machines intelligentes plus fiables et plus sécures que l’homme. A propos de la voiture autonome, Eric Schmidt,l’ex-PDG de Google trouvait illogique qu’on ait inventé l’automobile avant l’ordinateur. « Dans deux générations, nos enfants n’auront pas besoin de permis de conduire et vont trouver que nous étions fous de laisser tous ces gens conduire. »

  • Dans le domaine médical, le professeur Ian Kerr, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique, droit et technologie à l’Université d’Ottawa s’exprime sur le sujet :
    « Nous arrivons à un point en robotique où on va avoir des changements significatifs dans le domaine de la santé, nous nous dirigeons vers une ère où nous allons remplacer le médecin humain ».

  • Le débat est bien sûr ouvert et ils nous appartient à tous de donner notre avis sur ces changements à venir et les conditions dans lesquelles ils s’effectueront. S’il est en effet tout à fait souhaitable que la machine remplace l’homme, il faudra que celui-ci puisse en profiter pour se libérer du travail obligatoire pour enfin vivre une vie épanouissante pour lui-même et tous ses semblables sur un pied d’égalité. C’est ce que propose notamment le paradisme dans cet article.

  • Avec le paradisme, les raéliens amènent aussi la perspective d’un monde sans maladies.

  • robot pour prendre soin de la sante des humains

  • Pour vous inscrire gratuitement à la liste d’information raël-science: souscrire-rael-science-français
     

  • Voir la source –>

Les commentaires sont fermés.

Lire les articles précédents :
Pas de dieu
Stephen Hawking: Pas de Dieu, les ordinateurs vont nous dépasser…

Maitreya Raël a partagé un article issu d'un interview de Stephen Hawking. Le scientifique britannique pense qu'il n'y a pas...

Fermer