les commentaires sont désactivés pour cet article

vaccinationDr Rivard: Partage d’un article sur la vaccination

 

  •  

    Commentaires du Dr Rivard au sujet de la vaccination

     

    • Une étude médicale a été menée sur les effets de la vaccination contre la grippe. L’équipe impliquée dans la recherche a découvert que les femmes qui ont reçu de tels vaccins avaient une réponse immunitaire plus faible les années suivantes. Il en a donc été déduit que les vaccins anti-grippaux mènent à une augmentation des infections par le virus de la grippe durant les années suivantes. La présente de mercure y est remise en cause ainsi que l’efficacité des vaccins…
       

      Ce que présente cet article n’est pas de la science !

      Selon le Dr Rivard, évêque raélien et médecin, les propos tenus dans cet article ne relèvent pas de la science. Le but recherché est de vouloir convaincre les lecteurs et non pas de rapporter les faits tels qu’ils sont. Maitreya Raël rajoute de plus le commentaire suivant:

      « Voici les commentaires du docteur Marc Rivard qui a étudié cet article. Encore une fois, sans de VRAIS scientifiques, nous sommes égarés par les charlatans qui ont un agenda anti-vaccin. Merci cher Marc de montrer que cet article est pure connerie ! »
      – Maitreya Raël –

      Voici les commentaires de Marc Rivard qui reprennent les éléments avancés par l’auteur de l’article :

      1.Sur la diminution du système immunitaire chez la femme enceinte ayant été vaccinée contre la grippe.

        Le Dr Lisa Christian est citée dans ce document vidéo. Mais lorsque l’on regarde la conclusion de l’étude, il en ressort une toute autre réalité que celle défendue par l’animateur.

        D’après la conclusion de cette étude, on peut dire que le système immunitaire répond tout a fait adéquatement. Il faut comprendre que le système immunitaire d’une femme enceinte est tout à fait particulier en raison de la présence d’un corps étranger en elle, son enfant, et il est normal que la réponse à la vaccination ne soit pas identique à toute autre personne.

       

      2. En ce qui concerne la hausse de mortalité foetale si la mère a été vaccinée.

        Cette étude évalue la variation du taux de mortalité fœtale dans le temps en l’associant avec la vaccination. Il y a en effet une augmentation de la mort fœtale pendant ces années, mais il ne s’agit que d’une corrélation dans le temps et non pas de cause à effet. Il y a beaucoup d’autres paramètres qui peuvent expliquer cette hausse transitoire du taux de mortalité, et cette étude ne les considère pas.

       

      3. La présence de mercure dans les vaccins.

        Le thimesoral est le type de mercure utilisé comme agent de conservation dans les vaccins comme antibactérien. Jusqu’à maintenant, peu d’études démontrent un effet négatif du thimesoral sur le cerveau. Toutefois, comme il existe d’autres agents de conservation, il serait nettement plus prudent de ne plus utiliser le thimesoral. Les pharmaceutiques n’en changent pas pour des raisons strictement économiques. Il existe des versions moins disponibles de vaccins sans thimesoral et vous pouvez exiger de les recevoir.

       

      Efficacité actuelle et à venir des vaccins

      4. L’efficacité du vaccin anti-grippal :

        Tous les vaccins ne sont pas égaux entre eux. Le vaccin anti-grippal est probablement le moins efficace en terme de production d’anticorps et de protection contre les complications reliées à la grippe. Une des raisons est que, chaque année, les souches du virus de la grippe sont différentes. Nous devons extrapoler quelles souches seront actives dans l’année et fabriquer un vaccin adapté à cette souche. Et il y a eu des années ou nous avons eu tout faux et où le vaccin a été inutile. Mais, dans la majorité des cas, nous voyons juste. (…) Faute de mieux, il [le vaccin] demeure encore utile chez une population bien ciblée.

       

      5. L’efficacité des vaccins en général.

        Je l’ai déjà écrit: les vaccins sont une des plus grandes réussites de la médecine. Sont-il sans risque? Non, mais ces risques sont nettement moins importants que ceux engendrés par la maladie. Alors pourquoi craindre les vaccins? (…)

        On a tout simplement oublié ces défilés de petits cercueils d’enfants morts de ces maladies infantiles. Je suggère à tous ceux qui, dans le confort de leur foyer du Canada, de France, des USA… sont contre les vaccins d’aller faire du bénévolat dans les hôpitaux de pays n’ayant pas accès à la vaccination aussi facilement que le leur….

       

      6. Y a-t-il place a l’amélioration?

        Oui, la science médicale évolue et, sans doute, d’autres moyens seront découverts pour nous protéger non seulement des maladies infantiles, mais contre des cancers et d’autres pathologies… Pour l’instant, il faut faire avec ce que nous avons, et la vaccination a fait ses preuves. Nier cela est nier les faits scientifiques et n’est alors qu’une question de croyance et non pas de la science.

       

          Dr Marc Rivard

     
     

    Lire aussi d’autres articles du Dr Rivard :

     

     Pour vous inscrire gratuitement à la liste d’information raël-science: souscrire-rael-science-français
     

Les commentaires sont fermés.

Lire les articles précédents :
innovation rael science raelien ambassade elohim extraterrestres extra-terrestres swastika svastika
Innovation : les nouvelles découvertes récentes…

Voici trois articles présentant des nouvelles scientifiques liées à l'innovation technique, la robotisation...

Fermer