les commentaires sont désactivés pour cet article

Mme Schiappa Mme HidalgoLettre à Mme Schiappa, Secrétaire d’Etat

 

Lettre à Mme Schiappa, Secrétaire d’Etat Chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes

  • Paris, le 21 août 2018

    Madame Schiappa,

    En tant que Secrétaire d’Etat, vous manifestez votre profond attachement à l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans tous les domaines. Vous avez ainsi récemment déclaré dans une lettre adressée aux Femen*, que vous regrettiez que « la persistance des stéréotypes sexistes conduise notre société à considérer encore aujourd’hui la nudité des femmes comme offensante, quand celle des hommes est vue comme militante »…

    Vous avez indiqué que vous condamniez « la sexualisation systématique de la nudité féminine et le contrôle social du corps qui l’accompagne ». Vous avez la responsabilité d’actions devant permettre des avancées réelles, suite à la déclaration faite par le Président E. Macron qui a proclamé l’égalité femmes-hommes grande cause de son quinquennat. Nous tenons à vous adresser nos félicitations pour vos prises de position.
     

    L’association Gotopless vise à promouvoir l’égalité des sexes

    Je m’appelle Maryline Canin, et je me permets de vous adresser une nouvelle lettre, reprenant les termes principaux de mon courrier du 29 août 2017 que vous ne semblez pas avoir reçu.

    Représentante en France de l’organisation militante et non violente « GoTopless », j’ai saisi, à plusieurs reprises, le Ministère du droit des femmes (successivement Mme Najat Vallaud Belkacem, Mme Marisol Touraine et Mme Laurence Rossignol) sur la situation réservée aux femmes, sans avoir reçu de réponse.

    GoTopless, association indépendante à but non lucratif basée aux Etats-Unis, a été créée en 2007 sous l’impulsion du leader spirituel Raël dans le but de promouvoir l’égalité des sexes en s’appuyant sur un postulat simple :

    « Là où les hommes ont le droit d’être seins nus, les femmes doivent avoir le même droit.»
         Maitreya Raël

    Les manifestations seins nus organisées à l’occasion de la Journée Internationale GoTopless regroupent des milliers de personnes, hommes et femmes, chaque année, le 26 août**.

    A Paris, et dans nombreuses villes de France, exercer son droit à être topless, à l’égal des hommes peut encore donner lieu à une verbalisation pour exhibition sexuelle ! (voir règlement de Paris Plage et instructions données aux policiers interdisant le Topless pour les femmes).
     

    Beaucoup de choses restent à faire en France pour que soit effective l’égalité des femmes et des hommes…


    Cela passe notamment par le volet de l’éducation, pierre angulaire pour l’évolution des mentalités. Vous l’avez bien compris puisque cet aspect est évoqué fort justement dans l’un des articles de la loi du 3 août 2018 renforçant la lutte contre les violences sexuelles.

    Qu’une femme montre ses seins devrait être naturel comme faisant partie de la vie. Cela devrait être un non-événement.

    Une éducation à tous les âges visant à déconstruire des stéréotypes sexistes pour redonner sa vraie valeur à l’image de la femme, à la fois dans la tête des femmes et dans celles des hommes : le corps des femmes n’est pas sale, ou laid, ou dangereux, ou incitateur à la débauche. Il a la même valeur que celui des hommes et on peut le montrer en public.

    Ce droit d’être torse nu ne peut que donner aux femmes un puissant sentiment d’émancipation après des siècles de soumission à des valeurs judéo chrétiennes puritaines et à des lois machistes. Et inculquer aux hommes, le respect de l’autre dans sa vraie valeur, égale à la leur. Ne nous trompons pas, cette avancée est difficile car le thème « topless » à propos de l’égalité femmes/hommes est tout sauf anodin : il est l’un des plus sensibles car il fait réagir à la fois les consciences, les religions et les gouvernements.

    Vous avez reconnu, toujours dans votre courrier à nos sœurs Femen, que « la nudité des femmes dans l’espace public, symbole de leur droit à disposer librement de leur corps, constitue bien un message politique ». Les militant.e.s GoTopless entendent être de vraies Marianne en portant fièrement les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

    Pour celles et ceux qui ont peur qu’un tel événement soit l’occasion de débordements de la part des hommes, qu’ils se rassurent. Quand ceux-ci ont eu le droit il y a moins de cent ans, de montrer leur torse nu, les femmes se sont-elles rué sur eux ? Pourquoi les hommes ne seraient-ils pas aussi raisonnables que la gente féminine ?

    Et puis, j’aime rappeler l’exemple tellement parlant de Mme Golda Meir, Première Ministre israélienne à l’époque : quand il y a avait eu une vague de viols en Israël et que l’on réclamait le couvre-feu pour les femmes, elle avait répliqué que le problème venait des hommes et que c’étaient les hommes qui devraient être enfermés.

    Votre préoccupation en tant que Secrétaire d’Etat pour rendre la France moins violente et moins sexiste envers les femmes nous touche et nous souhaitons par notre action GoTopless, l’accès au topless pour tous, amener une nouvelle piste de réflexion sur le sujet primordial de l’égalité totale entre les femmes et les hommes.

    Nous manifesterons sur la planète entière le 26 août prochain. Aussi dès septembre et à la date qui vous convient, je sollicite un entretien pour discuter avec vous de cette revendication et me tiens à votre disposition.

    Dans l’attente du plaisir de vous rencontrer, je vous prie de recevoir, Madame la Secrétaire d’Etat, Madame Schiappa, mes salutations distinguées.

      Maryline Canin,
      Représentante GoTopless France

  •  

  • Lire aussi :

      Journée GoTopless : le droit d’être topless en public
      Les Marianne françaises s’adressent à Mme Marlène Schiappa
      Le Mouvement Raélien soutient pleinement GoTopless.
      Podcast #7: Gotopless, l’égalité n’est pas une obscénité

     

  • (Lettre adressée aux Femen *) : Lettre aux Femen envoyée en juillet 2017
     

     

  • (26 Août **) : Cette date représente un double symbole : le droit de vote pour les femmes inscrit dans la constitution américaine en 1920 et l’anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 en France.
     

     

  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    déchristianiser
    Est-il temps de déchristianiser l’Europe ?

    Islande : le premier temple dédié à Thor et Odin depuis 1000 an. Pour Maitreya Raël, "Il est temps de-christianiser...

    Fermer