les commentaires sont désactivés pour cet article

l'exemple néerlandaisL’exemple néerlandais dans le domaine légal

 

L’exemple néerlandais dans le domaine légal

  • Dans la ville de Amsterdam vient de s’ouvrir une maison close dont les gérantes sont les prostituées elles-même. Le but étant d’éviter le recours à un « protecteur » qui exploite leur travail. Les autorités de la ville sont pour une large part à l’origine du projet. Maitreya Raël revient sur l’exemple néerlandais dans le domaine de la prostitution et de la criminalité.

    « Une belle politique d’aide et de compassion au lieu de la criminalisation. La même politique qu’ils ont pour les drogues. Le résultat est une population carcérale qui est infime par rapport à celle des États-Unis par exemple et aucune vie détruite par l’emprisonnement. »
    – Maitreya Raël –

    L’exemple néerlandais : fermeture des prisons devenues vides


    Depuis plusieurs années, la criminalité étant en baisse aux Pays-Bas, les prisons se sont vidées et sont devenues inutiles. Plusieurs facteurs seraient à l’origine de cette baisse comme la légalisation de la drogue et de la prostitution, la condamnation à des peines de travaux d’intêrets publics et l’assignation à résidence au lieu de l’incarcération.

    En mars 68aH*/2014 alors que 19 prisons étaient sur le point de fermer aux Pays-Bas, ce constat pouvait être fait :« C’est ce qui se passe lorsque l’usage de la drogue est décriminalisé. » – Maitreya Raël –
     

    Les maisons closes sont légales au Pays-Bas


    Dans un autre registre, les maisons closes sont légales depuis de nombreuses années au Pays-bas par exemple dans le fameux quartier appelé red-district.
    En octobre 70aH*/2015, une loi est passée aux Pay-Bas pour obliger les tenanciers de maisons closes à parler le langage des prostituées qui travaillent dans son établissement.

    Maitreya Raël avait alors partagé cette information en ces termes : « Cela devrait être légal dans le monde entier. » – Maitreya Raël –

  •  

    Lire aussi : Justice : quel sort pour les innocents ?
     

    (68aH*/ 70aH*) : Le 6 août est la date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima. Cette date marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est par ailleurs le début du calendrier raélien. Ainsi, depuis le 6 août 2016, nous sommes en 71aH, 71 après Hiroshima. Consultez les raéliens pour plus de détails à ce sujet.

  • Lire la source –>
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    liberté de la presse
    La liberté de la presse n’existe plus en France!

    La liberté de la presse n'existe plus en France ...

    Fermer