les commentaires sont désactivés pour cet article

l'amour des différencesL’amour des différences et l’amour universel

 

L’amour des différences est un préalable à l’amour universel…


  • – Par Pierre Gary, évêque raélien – Octobre 73aH*/ 2018

    Le respect et l’amour de ce que représente la féminité, c’est à dire l’harmonie, la vie, la compassion, la collaboration, la gentillesse sont des prémices à l’amour des différences.

    L’amour des différences, de la richesse et de la particularité de chacun, est un préalable à l’amour universel, celui qui nous permet de nous sentir en lien avec la vie sur la planète, avec toute la vie qui coule partout dans l’univers.
     

    Aimer les différences met en valeur la richesse de chacun…


    Aimer les différences, c’est aller vers la mise en valeur d’un bien fondamental, la richesse de chacun. Nous sommes tous un trésor pour l’humanité, car nous avons tous en nous une pierre précieuse que nous devons faire rayonner.

    Aimer les différences, et différence est au féminin, agir pour qu’elles soient respectées, c’est faire un pas vers la reconnaissance du droit primaire de chaque être humain, d’exprimer toutes ses opinions, ses envies, ses goûts, de réaliser ses choix de vie.

    La richesse d’une civilisation se mesure certainement à la façon dont elle met en avant les valeurs de chaque individu qui la composent. La beauté d’une prairie, un matin de printemps, tient à la multitude des fleurs qui la composent, à la variété de leurs couleurs, de leurs formes, de leurs tailles, de leurs éclats.
    Nos différences sont nos richesses, mettons-les en valeur.
     

    L’amour des différences est un des points clés de la philosophie raélienne…


    L’amour des différences est un des points clés de la philosophie des Elohim, les créateurs de la vie sur Terre. C’est par la diversité des individus que la richesse d’une population se bâtit. Nous avons tous un petit « plus » que les autres ne possède pas.

    Et bien souvent ce petit « plus » est fragile. Il faut beaucoup d’attention de notre part, de notre entourage et surtout de la part des systèmes en place pour lui permettre d’éclore et de répandre autour de lui l’éclat de sa richesse.

    Les systèmes politiques, financiers, religieux, éducatifs sont comme des rouleaux compresseurs qui égalisent et normalisent les individus, les mettent dans la norme terne et sans saveur de la majorité !

    Pour cultiver ce petit « plus » qui fait notre différence, il faut des conditions favorables, un climat de bienveillance, de compréhension, de collaboration et d’écoute. Nous pouvons agir dans ce sens. La priorité de chacun d’entre nous, est de développer l’amour que l’on a pour soi et de bien comprendre notre responsabilité, deux vecteurs importants pour que chacun se prenne en charge, s’affirme et développe le trésor qu’il a en lui.

    Nous sommes, nous-mêmes, les meilleurs jardiniers possibles pour cultiver ce qui en nous fait la différence, pour lutter contre les forces des systèmes. Le meilleur ambassadeur de nos différences c’est nous-mêmes. Alors prenons nous en main, SOYONS.

    L’amour des différences prend sa source dans le développement de notre propre richesse intérieur, de notre couleur personnelle.

  •  

  • Lire aussi :

      Raël : Pour être, soyons différents (vidéo)
      Des valeurs au service de l’Humanité ?

     

  • (73aH*) : Le 6 août est la date anniversaire de l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima. Cette date marque l’entrée de l’Humanité dans l’âge de la révélation. C’est par ailleurs le début du calendrier raélien. Ainsi, depuis le 6 août 2018, nous sommes en 73aH, 73 après Hiroshima. Consultez les raéliens pour plus de détails à ce sujet.
     

     

  • Lire la source >
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    silence et supra-conscience
    Silence et supra-conscience : un lien d’évidence ?

    On trouve tellement de richesse dans la solitude car cela nous amène à plus d'autonomie, à aller chercher notre ressenti...

    Fermer