les commentaires sont désactivés pour cet article

droits des descendants de déportés africainsLes droits des descendants de déportés africains !

 

Droits des descendants de déportés africains ?
Le Président du Gabon a exprimé leurs droits au retour.

  • Ali Bongo Ondimba, le président gabonais vient de faire part de sa volonté de légaliser un droit de retour au Gabon pour les descendants des déportés africains. Le Gabon serait ainsi le tout premier pays à franchir ce cap par l’accueil effectif des descendants des anciens esclaves arrachés à leur sol natal il y a de nombreuses décennies de cela.

    « Excellent ! Enfin les descendants d’esclaves vont pouvoir revenir dans le pays de leurs ancêtres mais les USA la France et autres pays ayant pratiqué l’esclavagisme devraient en plus leur donner de grosses sommes pour les dédommager des souffrances et les aider à créer des entreprises en Afrique »
    – Maitreya Raël –

    Mise à jour majeure de la constitution gabonaise

    Selon afrique.latribune.fr, le chef de l’Etat gabonais vient de recevoir une délégation des participants à la semaine de la décennie des afro-descendants. Ils ont ensemble dialogué au sujet de l’accès à la nationalité des descendants des anciens déportés. C’est ainsi qu’il a bien été question de faciliter l’accès à la nationalité gabonaise pour les afro-descendants qui en manifesteraient le désir. Il faudrait pour cela introduire de nouveaux textes spécifiques dans la constitution gabonaise.

  •  

    Lire aussi :

      Les crimes de l’esclavage et de la colonisation
      La colonisation existe toujours en Afrique

     

  • Lire la source –>
  • Les commentaires sont fermés.

    Lire les articles précédents :
    migration humaine
    Il reste 100 ans avant la migration vers une autre planète?

    Stephen Hawking: il ne reste que 100 ans pour évacuer la Terre ! Allons-nous vers une migration en direction d'une...

    Fermer