les commentaires sont désactivés pour cet article

muscle autorégénérantCréation d’un muscle autorégénérant

Création d’un muscle autorégénérant de synthèse

En mélangeant des cellules souches de souris avec un hydrogel, les chercheurs ont obtenu au bout de deux semaines un muscle qui se contracte quand il est stimulé et se régénère, même lorsqu’il est endommagé par du venin de serpent.

Pour créer ce tissu musculaire, les chercheurs ont mis en contact des cellules souches de souris ainsi qu’un hydrogel. Cette substance plasmatique est similaire à un gel et composé de biopolymères. Ce mélange a continué à se développer pendant 15 jours. Au final, les cellules ont pu se multiplier et se sont différenciées pour former des fibres musculaires solides.

Le muscle qui a été synthétisé représente un grans pas pour l’ingénierie biomédicale.

Voir la source –>

Les commentaires sont fermés.

Lire les articles précédents :
Le Cabinet britannique supprime les éléments de la poursuite judiciaire entreprise par les raëliens contre le pape et les actes de pédophilie

Dans une décision emportée à deux votes contre un et devenue publique il y a peu de temps, trois juges...

Fermer