les commentaires sont désactivés pour cet article

bases américaines d'OkinawaFermeture des bases américaines d’Okinawa

Raël encourage la fermeture des bases américaines d’Okinawa

34 bases militaires américaines ont occupées l’île ces 67 dernières années

    Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien, et les milliers de Raëliens du Japon, expriment leur soutien à la délégation japonaise qui s’est rendue à Washington afin de s’opposer à la présence et à la construction de nouvelles bases militaires américaines à Okinawa.

  • Durant les 67 dernières années, 34 bases américaines ont occupé une grande partie de l’île d’Okinawa. Année après année, la majorité des habitants d’Okinawa s’est opposée à l’occupation forcée de leur territoire par les États-Unis en organisant régulièrement des sit-in et autres manifestations pacifiques.
  • Invité par les raéliens d’Okinawa lors de leur dernier séminaire de méditation, Raël a déclaré que toutes les bases américaines d’Okinawa, et de l’ensemble du Japon, devraient être fermées.
  • Dans un récent discours, Raël explique également que les peuples asiatiques n’ont jamais été des colonisateurs.
  • « Les peuples asiatiques sont majoritairement pacifiques, alors que l’Amérique est la nation la plus colonialiste au monde », souligne-t-il. « Les Américains disent qu’ils se battent pour la liberté, stratégie leur permettant d’établir 180 bases militaires réparties dans le monde entier; alors que la Chine n’en a que 2. Le budget militaire américain est 1000 fois supérieur à celui des chinois. De qui devons-nous avoir peur ? ».
  • Pour Raël, utiliser la peur comme prétexte est non seulement irrationnel, mais aussi criminel. A l’instar de l’Amérique qui justifie ainsi la présence de ses nombreuses bases et la production d’armes de plus en plus importante. Il ajoute que la présence des 70 bases militaires au Japon est totalement injustifiable.
  • « Par ailleurs, puisqu’aucun organisme indépendant n’a jamais vérifié ce que les américains prétendent, à savoir qu’il n’y a pas d’armes nucléaires stockées au Japon, l’Agence internationale de l’énergie atomique devrait, au moins, entreprendre une inspection pour s’assurer que c’est bien le cas » conclut Raël.
  •  

    Voir la source –>

Les commentaires sont fermés.

Lire les articles précédents :
Swastika
Protester contre l’abandon du Swastika au Japon

Le Mouvement Raélien International (MRI) proteste contre une recommandation de l'Autorité d'information géospatiale du Japon qui mènerait à l'abandon d'un...

Fermer